Matériaux et équipements

PAC : coup de pompe pour le secteur

Après un pic avec 153 000 installations de pompes à chaleur en 2008, le marché français a considérablement rétréci, tombant à 63 000 en 2011. Et, les dernières statistiques de l’Association française pour les pompes à chaleur indiquent un recul de l’ordre de 4 % des ventes en 2012.

 

« Après un démarrage prometteur, les marchés de ces produits connaissent depuis trois ans des reculs très significatifs qui remettent en cause la pérennité de la filière particulièrement en termes d’emplois », s’alarme l’Association française pour les pompes à chaleur (Afpac). « Faute de volumes significatifs, nous constatons depuis un an des périodes de chômage technique importantes, des licenciements et des disparitions d’entreprises. Actuellement ces phénomènes s’accélèrent », avertit-elle dans un communiqué.
L’Afpac déplore que la nouvelle réglementation thermique se révèle plus favorable aux chaudières à gaz qu’aux appareils utilisant l’électricité.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le

    pac

    après un lancement fulgurant des pac en 1980 – edf 3 années plus tard a arrêté net son soutien!!! = prioriété au chauffage électrique! en france tout est un recommencement marlier maurice
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X