En direct

Oxyde d’aluminium pour lutter contre les termites
Carte termites - © © Sika

Oxyde d’aluminium pour lutter contre les termites

le 22/04/2014  |  Produits et matérielsTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
Produits et matériels
Technique
Valider

Afin de lutter contre les termites, l'industriel Sika vient de lancer une barrière physique à base d'oxyde d'aluminium. Les particules abrasives présentent des arêtes vives afin de bloquer les termites.

Les insectes xylophages, et les termites en particulier, peuvent occasionner des dégâts importants dans les bâtiments en dégradant le bois et ses dérivés utilisés dans la construction. C’est pourquoi le Code de la construction et de l’habitat exige que toutes les constructions réalisées dans un département sous arrêté préfectoral soient protégées par une barrière physique, physico-chimique ou réalisées avec un dispositif constructif contrôlable (articles R11.-2 à R112-4). Actuellement, 60 % du territoire est concerné. Afin de répondre au mieux aux exigences réglementaires, Sika vient de lancer le Termigrid, une barrière physique pour la protection des bâtiments qui se compose d'un textile aux mailles stabilisées par croisement et double enduction de résine phénolique sur lequel est fixée une poudre abrasive. Les particules abrasives sont constituées d’oxyde d’aluminium présentant des arêtes vives et une granulométrie de 120 µm, elle rend le matériau infranchissable par les termites.

Disponible en rouleaux de 50 m linéaires et en cinq largeurs (100,  150, 200, 300 et 500 mm), le produit se met en œuvre en pose périmétrique de façon à empêcher la pénétration des termites. Il s’applique sur les zones par lesquelles les termites peuvent accéder à la construction : dallage, dallage désolidarisé, vide sanitaire visitable et non visitable, sous-sol, isolation thermique par l’extérieur.

La marque propose également un film anti-termites composé de trois couches : une couche noire côté sol létale, une couche intermédiaire incolore et répulsive et une couche supérieure jaune, infranchissable. Le film se pose sur la dalle avant le coulage du béton. Il doit recouvrir l’ensemble de la surface construite afin de constituer une barrière continue entre le sol et le bâti. Le produit est certifié CTBP+ par le FCBA.

Commentaires

Oxyde d’aluminium pour lutter contre les termites

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur