En direct

Evénement

Ouvrages d' art en maçonnerie

La rédaction du Moniteur |  le 17/02/2012  |  MaçonnerieDordogneLoiretGros œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Maçonnerie
Dordogne
Loiret
Gros œuvre
Valider

Renforcer pour durer

Vieux de plus de 200ans, le patrimoine français d’ouvrages d’art en maçonnerie doit s’adapter en permanence à l’évolution des usages de la société.

L’insertion d’une passerelle pour sécuriser la traversée des piétons et des cyclistes (pont Maréchal Leclerc à Olivet dans le Loiret) ou l’élargissement de la chaussée pour améliorer la circulation des poids-lourds (pont de Lalinde en Dordogne) sont deux exemples d’adaptations de ponts en maçonnerie présentés dans l’article «Des ponts élargis pour durer» paru dans «Le Moniteur» n°5647 du 17février 2012, p.38.

Pour adapter l’ouvrage à ces nouveaux usages ou plus simplement pour lui redonner une «seconde vie», il est souvent nécessaire de procéder à des réparations ou des renforcements structurels ou non. Ces deux actions très techniques font l’objet de ce Cahier pratique. Celui-ci décrit les différentes méthodes existantes et met l’accent sur la phase de diagnostic des pathologies qui doit précéder toute intervention.

Ce Cahier pratique a été réalisé à partir des guides FABEM «Réparation et renforcement des maçonneries» édités par le STRRES (Syndicat national des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et renforcement de structures), avec l’accord de ce dernier et la collaboration de Gérard Colle (Les guides FABEM sont téléchargeables sur le site: www.strres.org).

Ouvrages d'art en maçonnerie

La maçonnerie est composée d’éléments naturels tels des pierres ou des briques. Après la matière végétale, elle a été, depuis de nombreux siècles, utilisée pour la construction des ouvrages et des habitations. Si pour ces dernières, elle reste encore un mode de construction très répandu, elle a été remplacée, depuis la fin du xixesiècle, par l’acier et le béton.

L’assemblage des pierres entre elles est donc une méthode constructive pratiquée depuis toujours. Chaque pierre devant supporter la suivante de façon à assurer une blocométrie parfaite. Le franchissement du vide a d’abord été réalisé timidement par des voûtes plein cintre, puis, par des arcs de plus en plus audacieux (voir les voûtes de J.-R. Peyronnet au xviiiesiècle). L’équilibre de la voûte passe en effet par sa mise en compression.

L’ouvrage en maçonnerie doit donc respecter son propre équilibre statique mais également celui du support sur lequel il est bâti. Le pont du Gard a plus de 2000ans et il est toujours en bon état, pourquoi? D’abord parce que son appareillage de pierre est de forte dimension (calepinage de très «grand appareil»), ses voûtes respectent un parfait équilibre, mais également parce que le support géotechnique sur lequel il a été bâti est toujours d’une très grande qualité (grâce à de nombreux et difficiles travaux de consolidation).

Les XIe, XIIe, XIIIe et xivesiècles furent les siècles des cathédrales. La maçonnerie de pierre y fut portée à son apogée.

Plus de 100000 ponts en maçonnerie, de loin les plus nombreux, participent depuis plus de 200ans (pour la majorité d’entre eux), aux liens sociaux et économiques de la société française, en permettant à 500000km de routes de franchir les cours d’eau.

Christian Tridon

Président du STRRES (Syndicat national des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et renforcement de structures)

Ce Cahier pratique a été réalisé avec la collaboration de Gérard Colle.

Textes officiels

Cahier des clauses techniques générales applicables aux marchés de travaux publics passés au nom de l’État – Fascicule n°2 Terrassements généraux. (arrêté du 3janvier 2003, Bulletin officiel de mars 2003)

Publications

Recommandations CLOUTERRE 1991 pour la conception, le calcul, l’exécution et le contrôle des soutènements réalisés par clouage des sols, Presses de l’École nationale des Ponts et Chaussées, 1991.

Additif 2002 aux recommandations CLOUTERRE 1991 pour la conception, le calcul, l’exécution et le contrôle des soutènements réalisés par clouage des sols, Presses de l’École nationale des Ponts et Chaussées, 2002.

Comité français de la mécanique des sols et des travaux de fondations (CMFS), Tirants d’ancrage Recommandations concernant la conception, le calcul, l’exécution et le contrôle. Recommandations T.A. 95, Eyrolles, 1995.

SETRA, Élargissement des ponts en maçonnerie : Guide technique, La Documentation Française, 2001.

Autres publications

LCPC, SETRA, Réalisation des remblais et des couches de forme, Guide technique D 9233, 1992 (GTR 92).

STRRES, FABEM 6.1: Réparation et renforcement des maçonneries – Généralités et préparation des travaux, STRRES, mai 2011. (téléchargeable sur http://www.strres.org)

STRRES, FABEM 6.2: Réparation et renforcement des maçonneries – Réparation non-structurale, STRRES, février 2011. (téléchargeable sur http://www.strres.org)

STRRES, FABEM 6.3: Réparation et renforcement des maçonneries – Réparation et renforcement structuraux, STRRES, juin 2011. (téléchargeable sur http://www.strres.org)

STRRES, FABEM 6.4: Réparation et renforcement des maçonneries – Annexes, STRRES, septembre 2010. (téléchargeable sur http://www.strres.org)

Sites internet à consulter

www.afgc.asso.fr: Association française de Génie civil (AFGC)

www.afnor.org: Association française de normalisation (AFNOR)

www.capeb.fr: Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB)

www.fntp.fr: Fédération nationale des travaux publics (FNTP)

www.ifsttar.fr: Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR)

www.oppbtp.fr: Office professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP)

www.developpement-durable.gouv.fr: Service d’études sur les transports, les routes et leurs aménagements (Sétra)

www.strres.org: Syndicat national des entrepreneurs spécialistes des travaux de réparation et renforcement de structures (STRRES)

Normes

NF EN 1537 (avril 200 – Indice de classement: P94-321): Exécution des travaux géotechniques spéciaux – Tirants d’ancrage.

NF P11-213 (mars 2005 – Indice de classement: P11-213): DTU 13.3 – Dallages – Conception, calcul et exécution – Partie1: cahier des clauses techniques des dallages à usage industriel ou assimilés – Partie2: cahier des clauses techniques des dallages à usage autre qu’industriel ou assimilés – Partie3: cahier des clauses techniques des dallages de maisons individuelles – Partie4: cahier des clauses spéciales.

NF P11-213-1/A1 (mai 2007 – Indice de classement: P11-213-1/A1): DTU 13.3 – Dallages – Conception, calcul et exécution – Partie1: cahier des clauses techniques des dallages à usage industriel ou assimilés.

NF P11-213-2/A1 (mai 2007 – Indice de classement: P11-213-2/A1): DTU 13.3 – Dallages – Conception, calcul et exécution – Partie2: cahier des clauses techniques des dallages à usage autre qu’industriel ou assimilés.

NF P11-213-3/A1 (mai 2007 – Indice de classement: P11-213-3/A1): DTU 13.3 – Dallages – Conception, calcul et exécution – Partie3: cahier des clauses techniques des dallages de maisons individuelles.

NF P 11-300 (septembre 1992 – Indice de classement: P11-300): Exécution des terrassements – Classification des matériaux utilisables dans la construction des remblais et des couches de forme d’infrastructures routières.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur