En direct

Ouverture et résidentialisation de la Reyssouze

le 02/12/2011  |  Collectivités localesAinEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Ain
Europe
Valider
Rénovation urbaine -

L’opération de rénovation urbaine de la Reyssouze devrait être complètement terminée « fin 2015 », neuf ans après la signature de la première convention avec l’Anru. Foi de Jean-Luc Luez, directeur général de Bourg Habitat.

Prélude au lancement de cette opération, l’étude sur l’organisation de l’espace confiée à l’atelier de Bernard Paris à Vienne avait préconisé d’ouvrir l’espace, d’éviter les phénomènes de cul-de-sac, de procéder à une dédensification forte de l’habitat. Un grand espace vert est ainsi aménagé à l’emplacement d’un immeuble de 108 logements démoli. Des percées visuelles sont créées, un pont sur la Reyssouze est réalisé entrant dans une diagonale piétonnière destinée à faciliter les communications à l’intérieur du quartier, en ligne avec le Champ de foire. Une médiathèque est construite : elle est ouverte depuis le début de l’année.

Reconstruction de logements plus spacieux

Sur les 1 150 logements concernés, 342 sont démolis et seulement 110 reconstruits dans le périmètre de la Reyssouze. Les immeubles démolis dataient du milieu des années 1950. Ils comportaient des coursives et des petits appartements. Des logements plus grands avec des pièces plus spacieuses sont reconstruits, avec pour objectif de concilier, dans la mesure du possible, BBC et faible coût d’entretien.
Dans cet esprit, l’office a réinternalisé le service de nettoyage. Vingt-cinq personnes sont recrutées sans accroître les charges des locataires. Cette décision a pour effet positif de « renforcer notre présence sur le terrain », se félicite Jean-Luc Luez.
Bourg Habitat attache aussi beaucoup d’importance à la résidentialisation. Ces espaces semi-primatifs végétalisés en pied d’immeuble ont fait l’objet de traitements différenciés : « doux », ils sont délimités par des murets de moins de 80 cm et des portillons sans condition d’accès ; « fermés », ils sont délimités par une limite d’accessibilité physique, par des murets surmontés d’une lice et d’accès sécurisés. Le but est d’améliorer le cadre de vie des habitants et de créer de nouveaux espaces de convivialité.

PHOTO - 600687.BR.jpg
PHOTO - 600687.BR.jpg - © Bourg Habitat /Thierry Moiroux
En chiffres

Coût total : 100 millions.
Investissement : 85 millions pour Bourg Habitat.
1 150 logements concernés.
342 logements démolis, dont deux tiers à reconstruire.
804 logements réhabilités.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 07/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur