En direct

"Oui, mais...", l'éditorial de Bertrand Fabre

CHESSA Milena |  le 26/10/2007  |  France Développement durableEnvironnementSantéRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Développement durable
Environnement
Santé
Réglementation
Technique
Valider

Plutôt bon élève. Mais devrait pourtant mieux faire. L’enquête Ipsos/Le Moniteur montre que les professionnels du bâtiment savent porter un jugement réaliste sur le niveau de qualité de leur activité et de leurs ouvrages.
Qu’est-ce que la qualité ? L’évolution de la sinistralité n’en constitue qu’une mesure partielle, puisqu’elle ne traduit pas le coût, souvent très lourd, des non-qualités survenant avant réception (parties d’ouvrages refaites et retards).
Les causes de la non-qualité ? Tous (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre et entreprises) pointent du doigt le manque d’encadrement technique des chantiers et la sous-traitance en cascade. Les entrepreneurs y ajoutent le manque de main-d’œuvre qualifiée et la compression des délais d’exécution.
Logiquement, les remèdes préconisés en priorité répondent aux causes dénoncées : l’encadrement et la coordination de chantier doivent beaucoup progresser (alors, qui commence en premier ?). Et la formation professionnelle, plus que jamais, doit être développée. Façon de dire que les professionnels du bâtiment se savent responsables de ce qu’ils font, et doivent donc être maîtres de leur destin.
Certification de produit, complétée par la qualification d’entreprise, couronnée par la certification d’ouvrage : la combinaison de ces trois éléments constitue aux yeux de la majorité des professionnels une vraie chaîne de la qualité. Que de plus en plus de maîtres d’ouvrage publics utilisent, car ils y voient un facteur de sécurisation de l’emploi des crédits publics.
Et maintenant ? Comme le souligne Alain Maugard, il y a une nécessité absolue d’engager résolument cette vraie démarche-qualité dans laquelle certains n’ont encore fait que tremper leurs orteils.
L’ardente obligation d’économiser drastiquement les ressources naturelles et d’éviter le dérèglement de la planète en contenant les émissions de gaz à effet de serre ne saurait être remplie autrement qu’à travers un ambitieux saut qualitatif.
Bertrand Fabre est directeur de la rédaction

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur