En direct

Jurisprudence

Orléans Les travaux du tramway peuvent démarrer

jean-jacques talpin |  le 10/07/1998  |  TransportsCollectivités localesArchitectureAménagementRéglementation

Le conseil d'Etat vient de rendre un avis favorable à la première ligne. Un projet de 18 km pour 1,8 milliard. Livraison annoncée en septembre 2000.

Après plusieurs mois d'attente le conseil d'Etat a rendu le 30 juin, un avis favorable au projet de première ligne de tramway à Orléans.

La déclaration d'utilité publique attendue début juillet doit permettre un lancement des premiers travaux à la mi-juillet. Lancé par le sivom d'Orléans ce projet prévoit la construction d'une ligne nord-sud de 18 km depuis Fleury-les-Aubrais au nord jusqu'à Olivet au sud. La ligne sera cadencée par 24 stations alimentées par six parcs relais regroupant près de 900 places de stationnement.

D'un coût de 1,8 milliard de francs cette ligne va également permettre le lancement de grands chantiers urbains (notamment sur les gares d'Orléans et des Aubrais et dans les communes d'Olivet et de Fleury-les-Aubrais). Au total le chantier représentera six millions d'heures de travail et 700 emplois.

La ligne a été découpée en six sections avec pour chacune quatre marchés de travaux (voirie-plate-forme, pose de voies-revêtement, éclairage-signalisation, plantations). Si l'on compte les travaux spéciaux et les marchés de fournitures, ce sont au total près de 90 lots qui sont proposés aux entreprises. Les élus ont en effet choisi l'allotissement afin de permettre l'accès des entreprises régionales ou des groupements à ce chantier.

Les travaux sont prêts à démarrer. La plupart des appels offres ont déjà été passés et notifiés dès la publication de la DUP. C'est vrai en particulier avec Alstom qui a remporté le marché du matériel roulant (22 rames pour 239 millions). Les travaux vont débuter par les déplacements de réseaux avant les chantiers de voirie et de réalisation de plate-forme. La réalisation des équipements les plus importants (atelier dépôt, pont sur le Loiret, sous la RN20 et sur les voies SNCF) devrait également être mise en oeuvre au cours des prochaines semaines.

Le calendrier est particulièrement serré et sera amputé de près d'un an sur le planning initial. Les travaux vont donc être lancés sur toutes les sections afin de tenir les délais : l'objectif est toujours de voir les premières rames à l'essai au printemps 2000 pour une mise en service à la rentrée scolaire de septembre 2000.

C'est donc une véritable course contre la montre qui est engagée afin de réaliser une ligne de 18 kilomètres en moins de deux ans.

FICHE TECHNIQUE

Coût : 1 873 millions de francs HT.

Maître d'ouvrage : sivom.

Co-mandataires : Semtao et Transamo.

Maîtrise d'oeuvre ingénierie : Systra-Sofretu-Sofrerail/Setec.

Maîtrise d'oeuvre architecture, urbanisme et aménagement urbain : groupement Governor (Jean-Michel Wilmotte et Charles Moliner, architectes à Paris), Atelier Tudelle (architectes à Orléans), Brigitte Barbier (paysagiste) et Gec (bureau d'études).

PHOTO : Jean-Pierre Sueur et Pierre Bauchet, respectivement maire d'Orléans et de Fleury-les-Aubrais devant une maquette du matériel roulant Alstom.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur