En direct

Orléans La 2e ligne du tramway en chantier

jean-jacques talpin |  le 06/03/2009  |  TransportsCollectivités localesArchitectureAménagementLoiret

La réalisation de la ligne s’accompagnera d’une série d’aménagements urbains, notamment dans le centre-ville d’Orléans.

«Eviter de reproduire les erreurs du chantier de la première ligne » : c’est le mot d’ordre affiché pour la deuxième ligne de tramway dont les travaux ont été officiellement lancés, mi-février. Ce chantier va avoir un impact sur cinq communes de l’agglomération pendant au moins trois ans, puisque l’inauguration de cette ligne de 11,4 km est programmée pour juin 2012.

Les concessionnaires viennent de débuter les déviations de près de 70 km de réseaux (eau, électricité, assainissement, etc.) ainsi que les fouilles archéologiques. Les premiers travaux pour la réalisation de la plate-forme sont programmés pour septembre. Les appels d’offres pour les programmes les plus lourds de la ligne, dont le coût reste fixé à 315,1 millions d’euros HT, seront lancés en mai-juin. « Le chantier de la première ligne avait été pénalisant pour les Orléanais, concède Charles-Eric Lemaignen, président de l’Agglo. Nous nous sommes organisés pour mieux phaser les différentes tranches et pour moins perturber. »

Reconquêtes urbaines

Serge Grouard, le maire d’Orléans, a aussi voulu « qu’un effort particulier soit porté sur l’aménagement urbain, sur l’insertion du tramway dans son environnement immédiat, la qualité et l’esthétique des espaces publics, le mobilier, le plan lumière ». C’est pourquoi certains projets sont encore en suspens comme l’aménagement de la place De-Gaulle, dans le centre d’Orléans, où se croiseront les deux lignes. De même, la technologie APS (alimentation par le sol) va être adoptée dans tout le cœur historique d’Orléans sur 1,6 km et non plus dans une seule rue.

Les aménagements urbains vont mobiliser une bonne part des investissements. La maîtrise d’œuvre globale a été attribuée au groupement Lavalin/Pingat Infrastructure/Richez/Atelier du Paysage. Mais d’autres missions de maîtrises d’œuvre ont été confiées pour des projets spécifiques : le centre de maintenance (L’Heudé et L’Heudé), le parc relais Pompidou (cabinet Merlin), le pôle d’échanges Léon-Blum (Vaconsin et Gailledrat).

L’architecte Thomas Richez va réaliser l’essentiel des aménagements le long du tracé. « Le tramway sera vert et blanc, explique-t-il. Vert avec une plate-forme engazonnée de 43 000 m2 et la plantation de 1 000 arbres ; blanc, couleur de la pierre qui sera utilisée à Orléans pour rappeler la cathédrale. »

Plusieurs opérations urbaines sont prévues : la restructuration, conventionnée avec l’Agence nationale pour la rénovation urbaine, de deux quartiers (Les Salmoneries à Saint-Jean-de-la-Ruelle et L’Argonne à Orléans), l’aménagement ou la réhabilitation de plusieurs autres quartiers (ZAC du Hameau et Pont-Bordeau à Saint-Jean-de-Braye, Clos-des-Mistigris à Saint-Jean-de-la-Ruelle). C’est dans le centre d’Orléans que les travaux seront les plus lourds, avec notamment la reconquête du quartier Carmes/Madeleine/ancien hôpital.

DESSIN - 156185.HR.jpg
DESSIN - 156185.HR.jpg - © Agglo Orléans Val de Loire
Fiche technique

Maître d’ouvrage : agglomération d’Orléans.

Assistance à maîtrise d’ouvrage : Egis Rail.

Maîtrises d’œuvre :– Aménagement urbains et paysagers : groupement pour le tramway orléanais (Lavalin, Pingat Infrastructure, Richez, Atelier du Paysage).– Plateforme, pose de la voie ferrée et matériel : Alstom.– Centre de maintenance de Saint-Jean-de-Braye : L’Heudé et L’Heudé.– Pôle d’échanges de Saint-Jean-de-Braye et parc relais du Clos-du- Hameau : Vaconsin-Gailledrat.– Parc relais Pompidou : cabinet Merlin.

Coût des travaux : 315,1 millions d’euros HT (valeur 2006).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur