En direct

Ora Ito, le designer qui se rêvait architecte...
Ora Ïto - © © Ora Ïto

Ora Ito, le designer qui se rêvait architecte...

Service architecture et urbanisme |  le 14/04/2015  |  France Architecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
France
Architecture
Valider

Notre confrère Le Figaro rend compte du courroux qui grandit entre le designer Ora Ito et les architectes. Motif de cette ire? L'usurpation par Ora Ito du titre d'architecte - qu'il semble priser - même s'il avait déclaré sur France Info le 21 janvier dernier que : "Le diplôme d'architecte ne sert pas à grand-chose"... Après avoir fait acte de contrition, le designer qui se rêvait architecte recrée la polémique via le blog L'Abeille et l'architecte et un billet intitulé : "Ora Ito: faux architecte, vrai imposteur".

Ce blog, tenu par un professionnel dûment diplômé et inscrit à l'Ordre - lui -, montre, preuves à l'appui, que le designer se revendique architecte sur son site et sur son compte Instagram, en s'appropriant indûment la paternité de certains projets et en entretenant l'ambiguïté sur la nature exacte de ses prestations… "Nous n'avons pas fait six ans d'études pour nous faire marcher sur les pieds par un designer" souligne le blog L'Abeille et l'architecte.

On souhaiterait connaître la réaction de l'Ordre face à cette usurpation du titre; Ordre qui, visiblement, juge urgent d'attendre…

Droit de réponse d'Ora Ito

Dans votre article du 14 avril dernier, vous avez relayé une polémique initiée par le blog L'Abeille et l'Architecte, lequel me reprochait tout à la fois d'avoir dénigré le titre d'architecte et de l'usurper. Vous n'avez même pas pris la peine de prendre mon attache, ni donné l'opportunité de m'expliquer sur cette polémique.

Je ne suis pas architecte, je ne l'ai jamais été, et je n'ai jamais prétendu l'être.

Si j'ai pu exprimer de manière abrupte mon opinion sur le cursus suivi par les architectes, je m'en suis excusé immédiatement auprès de cette profession pour laquelle j'ai la plus grande admiration et avec laquelle je collabore au quotidien.

Depuis, le blog L'Abeille et l'Architecte a accepté de publier un communiqué dans lequel l'auteur présente ses excuses pour avoir utilisé le terme d' « imposteur » à mon endroit et retire sa demande de poursuites.

S'agissant d'une publication réputée comme la votre, j'aurais apprécié que vous preniez la peine de recueillir ces éléments auprès de moi, ce qui m'aurait évité de solliciter l'insertion du présent droit de réponse.

Commentaires

Ora Ito, le designer qui se rêvait architecte...

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil