En direct

Opérations standardisées d’économies d’énergie

le 20/09/2013

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider
Économies d’énergie -

Arrêté du 4 juin 2013 Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie JO du 20 juin 2013 - NOR : DEVR1314930A

Publics concernés : fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, chaleur, froid, fioul domestique, GPL et carburants pour automobiles), collectivités territoriales ou groupements de collectivités territoriales et leurs établissements publics, Agence nationale de l’habitat, bailleurs sociaux, sociétés d’économie mixte exerçant une activité de construction ou de gestion de logements sociaux.

Objet : définition des opérations standardisées d’économies d’énergie.

Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.

Notice : des arrêtés définissent des opérations standardisées d’économies d’énergie pour les actions les plus fréquemment réalisées : 269 fiches sont ainsi aujourd’hui associées à ces opérations et déterminent un forfait d’économies d’énergie correspondant. Le présent arrêté prévoit la révision de deux fiches existantes concernant l’acquisition et le réglage d’organes d’équilibrage neufs d’une installation collective de chauffage à eau chaude. La possibilité de créer des fiches d’opérations standardisées pour les opérations d’équilibrage sans acquisition d’organes d’équilibrage neufs est à l’étude : ces opérations peuvent déjà faire l’objet d’opérations spécifiques dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie.

La ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie,

Vu le code de l’énergie, notamment ses articles L. 221-7 et L. 221-8 ;

Vu le décret n° 2010-1664 du 29 décembre 2010 modifié relatif aux certificats d’économies d’énergie, notamment son article 2 ;

Vu l’arrêté du 29 décembre 2010 relatif aux modalités d’application du dispositif des certificats d’économies d’énergie, notamment ses articles 3 et 4 ;

Vu les arrêtés des 19 juin 2006, 19 décembre 2006, 22 novembre 2007, 21 juillet 2008, 23 janvier 2009, 28 juin 2010, 15 décembre 2010, 14 décembre 2011, 28 mars 2012 et 31 octobre 2012 définissant les opérations standardisées d’économies d’énergie ;

Vu l’avis du Conseil supérieur de l’énergie du 23 mai 2013,

Arrête :

Article 1

L’annexe du présent arrêté complète les annexes des arrêtés susvisés des 19 juin 2006, 19 décembre 2006, 22 novembre 2007, 21 juillet 2008, 23 janvier 2009, 28 juin 2010, 15 décembre 2010, 14 décembre 2011, 28 mars 2012 et 31 octobre 2012.

Article 2

Pour l’application des dispositions du présent arrêté, sont considérées comme :

– fiches révisées d’opérations standardisées d’économies d’énergie, les fiches figurant à l’annexe du présent arrêté ;

– fiches anciennes d’opérations standardisées d’économies d’énergie, les fiches des annexes de l’arrêté susvisé du 31 octobre 2012 portant la même référence que les fiches figurant à l’annexe du présent arrêté.

Article 3

Les fiches révisées d’opérations standardisées sont applicables aux opérations standardisées d’économies d’énergie engagées :

– à compter de la date d’entrée en vigueur du présent arrêté ;

– avant la date d’entrée en vigueur du présent arrêté, si le dossier correspondant de demande de certificats d’économies d’énergie est adressé à l’autorité administrative compétente après le 30 juin 2013.

Article 4

Sous réserve que le dossier correspondant de demande de certificats d’économies d’énergie soit adressé à l’autorité administrative compétente avant le 30 juin 2013, les fiches anciennes d’opérations standardisées sont applicables aux opérations standardisées d’économies d’énergie engagées avant la date d’entrée en vigueur de l’arrêté.

Article 5

Le directeur général de l’énergie et du climat est chargé de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 4 juin 2013.

Annexe

Certificats d’économies d’énergie

Opération n° BAR-SE-04

Acquisition et réglage d’organes d’équilibrage neufs d’une installation collective de chauffage à eau chaude

1. Secteur d’application :

Appartements existants équipés d’une installation collective de chauffage à eau chaude.

2. Dénomination :

Acquisition et réglage d’organes d’équilibrage neufs d’une installation collective de chauffage à eau chaude, en vue d’assurer une température uniforme dans tous les locaux.

3. Conditions pour la délivrance de certificats :

Installation et réglage d’organes d’équilibrage neufs, en pied de colonne et/ ou au niveau des logements, effectués par un professionnel.

Une installation collective de chauffage à eau chaude est considérée comme équilibrée si l’écart de température entre le logement le plus chauffé et le moins chauffé d’un même bâtiment est strictement inférieur à 2° C.

Afin de prouver que les organes d’équilibrage assurent une température uniforme dans tous les locaux, le professionnel fournit le tableau d’enregistrement signé par ses soins et par le client des températures moyennes, après l’installation de ces organes d’équilibrage.

4. Durée de vie conventionnelle :

Dix ans.

5. Montant de certificats en kWh cumac :

TABLEAUX

Certificats d’économies d’énergie

Opération n° BAT-SE-03

Acquisition et réglage d’organes d’équilibrage neufs d’une installation collective de chauffage à eau chaude

1. Secteur d’application :

Bâtiments existants du secteur tertiaire équipés d’une installation collective de chauffage à eau chaude.

2. Dénomination :

Acquisition et réglage d’organes d’équilibrage neufs d’une installation collective de chauffage à eau chaude, en vue d’assurer une température uniforme dans tous les locaux.

3. Conditions pour la délivrance de certificats :

Installation et réglages d’organes d’équilibrage neufs, en pied de colonne et/ ou au niveau des locaux, par un professionnel.

Une installation collective de chauffage à eau chaude est considérée comme équilibrée si l’écart de température entre le local le plus chauffé et le moins chauffé d’un même bâtiment est strictement inférieur à 2° C.

Afin de prouver que les organes d’équilibrage assurent une température uniforme dans tous les locaux, le professionnel fournit un tableau d’enregistrement, signé par ses soins et par le client, des températures moyennes après installation de ces organes d’équilibrage.

4. Durée de vie conventionnelle :

Dix ans.

5. Montant de certificats en kWh cumac :

TABLEAUX

TABLEAU - Table30858.pdf
TABLEAU - Table30858.pdf - ©
TABLEAU - Table30850.pdf
TABLEAU - Table30850.pdf - ©
Zone climatiqueMontant en kWh cumac par appartementNombre d’appartements
H113 400
H211 000×N
H37 400
Zone climatiqueMontant en kWh cumac par m²Surface chauffée (m²)
H1130
H2110×S
H370

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur