En direct

Onduleurs photovoltaïques : SMA affute ses solutions d’autoconsommation
L'onduleur Sunny Boy Smart Energy - © © DR

Onduleurs photovoltaïques : SMA affute ses solutions d’autoconsommation

Jean-Charles Guézel |  le 25/10/2013  |  Energies renouvelablesEuropeFrance entièreEnergieTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
Energies renouvelables
Europe
France entière
Energie
Technique
Valider

Le fabricant d’onduleurs a développé des produits optimisés en vue du décollage prochain de l’autoconsommation en France.

Pour Pierre Genin, président de SMA France, filiale du fabricant allemand d’onduleurs SMA Solar Technology (1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2012), l’autoconsommation est davantage qu’un sujet à la mode, c’est en fait la finalité du solaire photovoltaïque. « S’il n’y avait la barrière du différentiel de prix entre le coût de l’électricité, relativement faible en France, et les tarifs de rachat du photovoltaïque, qui incitent à le revendre, l’autoconsommation serait déjà banalisée », insiste-t-il. Mais selon lui, tout porte à croire désormais que la situation va changer.

Il en veut pour preuve la demande faite au secteur par la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC) d’élaborer des propositions pour favoriser l’autoconsommation (d’où la création d’un groupe de travail chez Enerplan).

Mais aussi le fait que la parité réseau soit en vue pour le photovoltaïque. « Pour les nouveaux investissements, les études et des exemples concrets en Grande-Bretagne indiquent que le photovoltaïque est déjà compétitif par rapport à la production d’électricité carbonée ou nucléaire », affirme-t-il. Dans le sud de la France, grâce à l’ensoleillement et à la baisse du prix des équipements, cette parité serait être atteinte d’ici à 2017.  En choisissant l’autoconsommation, qui pourrait bénéficier d’un dispositif de soutien transitoire qui reste à mettre au point (fonds Feder par exemple), les particuliers économiseraient sur les coûts de l’intégration au bâti, qui n’était nécessaire que pour optimiser le tarif rachat, et sur les frais de raccordement.

Avec ou sans stockage

« L’autoconsommation naturelle consiste à injecter la production photovoltaïque directement sur le tableau électrique de sa maison, au moyen d’un onduleur string SMA de type Sunny Boy ou Sunny Tripower par exemple, explique Hervé Humez, directeur technique de SMA France. Cette opération réduit  d’autant la facture d’électricité. »

Pour un foyer de quatre personnes consommant 5 000 kWh / an et doté d’une installation photovoltaïque de 5 kWc, on peut atteindre ainsi 33 % de taux d’autoconsommation. Mais on peut faire mieux en modifiant ses habitudes de consommation. Avec une solution de gestion de type Sunny Home Manager/Energy Meter, il est possible de gagner 15% d’autoconsommation supplémentaires en décalant la consommation des appareils électriques les plus gourmands aux heures de plus forte production solaire.

« Pour aller encore plus loin, il faut faire appel au stockage d’énergie de façon à utiliser le soir ou la nuit l’électricité produite, mais non consommée, pendant la journée », précise Hervé Humez.

SMA propose deux solutions de ce type : le  Sunny Boy Smart Energy (onduleur photovoltaïque avec batterie lithium-ion intégrée d'environ 2 kWh), et le SMA Flexible Storage (solution à base de l’onduleur chargeur Sunny Island). Lauréat du Prix intersolar 2013, le Sunny Boy Smart Energy stocke une énergie suffisante pour alimenter un foyer de quatre personnes pendant environ trois heures. En moyenne, cet appareil dont la disponibilité est annoncée pour 2014,  augmenterait le taux d'autoconsommation de 50 %. A noter toutefois que si les solutions sans stockage sont parfaitement admises en France, ce n’est pas le cas de celles avec stockage lorsqu’elles sont raccordées au réseau. En l’absence de cadre réglementaire clair, et dans l’attente de la publication du guide UTE C15-712-3, qui devrait traiter ces questions, Il faut faire auprès d’ERDF une demande de PTF (Proposition Technique et Financière) en y joignant la documentation technique utile.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur