En direct

On a marché sur l'Aqualagon
Sur le toit du bâtiment principal, un platelage bois permet aux utilisateurs de cheminer jusqu’au belvédère. - © DIDIER BOY DE LA TOUR / JACQUES FERRIER ARCHITECTURE

On a marché sur l'Aqualagon

Apolline Alaguillaume |  le 05/10/2018  |  AcierSeine-et-MarneBoisLoisirs

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Acier
Seine-et-Marne
Réalisations
Bois
Loisirs
Valider

Equipement ludique -

Une impressionnante structure mixte bois-acier abrite un vaste complexe aquatique…

Vaisseau amiral du nouveau Villages Nature Paris, situé tout près de Disneyland Paris (Seine-et-Marne), Aqualagon ressemble à un origami déplié devant une grande pièce d'eau, dans un paysage encore en devenir. Cet archipel artificiel implanté dans l'un des plus grands parcs de loisirs aquatiques d'Europe peut accueillir jusqu'à 6 000 personnes. Il se compose de trois entités : le pavillon de l'eau (27 m de haut), celui de l'air (17 m) et les lagons à l'air libre. Huit toboggans géants relient les différentes zones de baignade.

Dans ce programme de loisirs « encapsulé », comme dit son concepteur, Jacques Ferrier, l'architecte revendique la référence aux dômes géodésiques de Buckminster Fuller (1895-1983). Il en a adapté le principe avec des plis superposés créant des vides, comblés par des panneaux de verre qui reposent sur une structure bois et acier.

Une fois passés les vestiaires, le visiteur entre sous un immense dôme à l'atmosphère tropicale (29 °C), d'où le ciel est toujours visible grâce au puits de lumière provenant du belvédère transparent situé au sommet du bâtiment. L'interaction avec l'extérieur est renforcée par les panneaux de verre posés sur la charpente qui laissent entrer la lumière naturelle. On est alors surpris de voir depuis l'espace des bains des promeneurs habillés déambuler sur le bâtiment. Et, comme l'arroseur arrosé, les baigneurs sont à leur tour visibles par les curieux qui empruntent le chemin végétalisé jusqu'au belvédère pour jouir des multiples points de vue sur les activités aquatiques et sur le site alentour.

Geste architectural. Cette promenade inattendue sur le dôme se veut un ajout majeur par rapport au programme. Ce « paysage sur lequel on monte », comme le présente Jacques Ferrier, est le geste architectural qui a emporté la faveur de la maîtrise d'ouvrage. Mais ce ne fut pas sans peine… En effet, comment offrir au public la possibilité de marcher sur le bâtiment principal tout en préservant la transparence et le volume pour les bassins à l'intérieur ? La solution retenue pour la charpente a consisté à mettre en œuvre des poutres-treillis dans les plis de l'origami, « tangentes » à la surface, qui permettent une disposition plus libre des appuis.

Comme l'explique Jean-Marc Weill, l'ingénieur structure, « l'ensemble de la toiture est une forme de gridshell à géométrie aléatoire constitué par l'assemblage de poutres-treillis bois et acier, de poutres brisées rayonnantes en bois lamellé-collé et de panneaux de plancher en bois lamellé-croisé ».

Cette structure bois et acier de grande portée (jusqu'à 30 m) est une prouesse technique. Elle a permis d'expérimenter des procédés comme l'assemblage par goujons collés, une modélisation avancée des ossatures bois et la mise en œuvre d'une couverture en panneaux de bois dans un milieu à très forte hygrométrie.

Aqualagon se présente également comme exemplaire en termes de développement durable : piscines chauffées par géothermie, eaux recyclées, accent mis sur le caractère didactique du programme, le parcours végétalisé, etc. Dans cet artefact écotouristique, une sensation d'étouffement gagne le visiteur pressé. Mais peut-être faut-il s'y immerger trois jours durant, en vacancier, comme le propose l'établissement dans l'une de ses formules ?

---------------------------------------------------------------

Maîtrise d'ouvrage : Villages Nature Paris. Maîtrise d'œuvre : Jacques Ferrier Architecture (architecte mandataire), Sensual City Studio (concepteurs postes de maîtres nageurs sauveteurs).

BET : C&E Ingénierie (structure et enveloppe), Interscene (paysagiste), Transsolar (HQE), Inex (fluides), Artelia (économiste), Peutz (acousticien), Atelier Audibert (éclairagiste). Principales entreprises : Chantiers modernes Construction (gros œuvre et façades), Arbonis (charpente bois et métal), Aquarena (toboggans), AAB (béton artistique). Surface : 8 000 m2 SP. Investissement : 500 M€ (y compris la future extension de 241 hébergements).

PHOTO - 15285_916864_k3_k1_2143437.jpg
L’ensemble aux plis superposés évoque un origami de verre, de bois et d’acier. - © LUC BOEGLY / JACQUES FERRIER ARCHITECTURE
PHOTO - 15285_916864_k4_k1_2143441.jpg
Plan général du site, avec les bâtiments et les lagons extérieurs. - © JACQUES FERRIER ARCHITECTURE
PHOTO - 15285_916864_k5_k1_2143443.jpg
La structure mixte, bois et acier, autorise des portées allant jusqu’à 30 mètres. - © LUC BOEGLY / JACQUES FERRIER ARCHITECTURE
PHOTO - 15285_916864_k6_k1_2143445.jpg
Ambiance tropicale sous la bulle du pavillon principal. - © LUC BOEGLY / JACQUES FERRIER ARCHITECTURE
PHOTO - 15285_916864_k7_k1_2143448.jpg
Le noyau central, sous le belvédère, abrite les escaliers d’accès aux toboggans géants. - © LUC BOEGLY / JACQUES FERRIER ARCHITECTURE
PHOTO - 15285_916864_k8_k1_2143450.jpg
Coupe longitudinale du bâtiment principal (pavillon de l’eau). - © JACQUES FERRIER ARCHITECTURE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur