En direct

 Omicron : le guide de l’OPPBTP donne les nouvelles consignes
Les salariés cas contact ne justifiant pas d'un schéma vaccinal complet doivent s'isoler 7 jours, et effectuer deux tests à J+2 et J+4.

Omicron : le guide de l’OPPBTP donne les nouvelles consignes

C.G. |  le 04/01/2022  |  France CoronavirusGuide OPPBTPArtisans

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Coronavirus
Guide OPPBTP
Vie du BTP
Artisans
Valider

La nouvelle version du guide de l’OPPBTP prend en compte le protocole sanitaire en entreprise du ministère du Travail applicable depuis le 3 janvier. L’organisme insiste sur la nécessité d’assurer, malgré les trois jours de télétravail obligatoires pour les postes éligibles, la présence sur chantier d’équipes complètes, y compris s’agissant des postes d’encadrement.

 

Ce 4 janvier, on compte près de 300 000 nouveaux cas de covid-19 recensés durant les dernières 24 heures au sein de l’Hexagone. Face à la déferlante Omicron, et à la suite de la publication du nouveau protocole sanitaire en entreprise du ministère du Travail, l’OPPBTP actualise à nouveau son guide « pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus Sars-Cov-2 », disponible sur son site internet préventionbtp.fr.


Télétravail « de portée limitée dans le BTP »


Le guide intègre en premier lieu l’obligation, jusqu’au 21 janvier, de recourir à trois jours de télétravail minimum par semaine, voire davantage quand c’est possible. Un mode d’organisation qui est en revanche « nécessairement de portée limitée dans le BTP », relève l’organisme de prévention. Le texte insiste sur « l’importance primordiale, face aux risques traditionnels des chantiers, d’assurer la présence sur chantier d’équipes complètes, y compris l’encadrement managérial et technique ».

Comme le rappelle le guide, afin de préserver au mieux l’activité économique et sociale, l’isolement des cas contact n’est plus obligatoire s’ils sont vaccinés. Un contrôle par test à J+2 et J+4 après le dernier contact avec la personne testée positive s’impose toutefois. Les personnes ne justifiant pas d’un schéma vaccinal complet doivent quant à elles s’isoler pendant une semaine. La fiche conseil Contact Tracing éditée par l’organisme de prévention a ainsi été mise à jour.  

Au-delà des principaux gestes barrières - aération des locaux, distance minimale de 2 mètres à observer si le port du masque n’est pas possible…-, dans les lieux de pause et les vestiaires, qui favorisent la promiscuité, « les mesures qui avaient été prises dès les premières vagues retrouvent toute leur utilité afin de préserver la santé de chacun et d’assurer la continuité de l’activité : roulement des horaires, écrans barrières… », souligne l’OPPBTP.
 

Commentaires

Omicron : le guide de l’OPPBTP donne les nouvelles consignes

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil