En direct

OMA vire en tête pour le Grand Moscou, suivi par Grumbach et l’AUC
Projet urbanistique pour le développement du futur Grand Moscou, par OMA - © © OMA

OMA vire en tête pour le Grand Moscou, suivi par Grumbach et l’AUC

Hugues Boulet |  le 04/05/2012  |  ArchitectureInternationalEuropeProfessionnels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Aménagement
International
Europe
Professionnels
Valider

La célébrissime agence d'architecture néerlandaise OMA, de Rem Koolhaas, est en tête parmi les dix concurrents admis à présenter leur projet urbanistique pour le développement du futur Grand Moscou, a annoncé le numéro deux de l'Institut du Plan général d'aménagement de Moscou, Alexandre Kolontaï.

Il ne s'agit toutefois là que d'un classement provisoire à l'issue de la première étape de pré-qualification. Il en reste encore deux et le résultat final ne sera connu que début 2013, et non en septembre prochain comme initialement envisagé. Le retard est dû essentiellement à l'absence d'une décision des autorités sur l'emplacement du futur complexe gouvernemental et parlementaire dans les nouveaux territoires, au sud-ouest de la métropole, qui doit passer de 107000 à 267000 m2. Cette décision est maintenant attendue en juillet.

OMA a obtenu 7,8 points sur 10. Il est suivi par deux agences françaises, Antoine Grumbach & Associés et l'AUC. Le jury russe a été frappé par « la simplicité et la pureté » des idées de l'OMA, qui a proposé de créer trois à quatre pôles urbains satellites à proximité des aéroports pour réduire la pression sur le centre historique, et de s'appuyer aussi sur les technopoles de Skolkovo et Friazevo, a indiqué M. Kolontaï. Le projet d'OMA propose d'installer des « nœuds logistiques » à l'extérieur de Moscou et de les relier tant à la ville qu'à la région par des transports rapides par rail. Il préconise aussi une étroite collaboration entre le Grand Moscou et sa région pour les réaliser, mais il faudrait pour cela introduire dans la législation russe la notion d'agglomération.

De son côté, Antoine Grumbach propose de créer sur les nouveaux territoires - où l'on voudrait faire déménager 2,5 millions d'habitants du Moscou actuel et créer un million d'emplois - un grand boulevard le long duquel surgirait une « ville linéaire ». Il ne pense pas que Moscou ait besoin d'un réseau développé d'autoroutes urbaines, contrairement à la vision présentée par les Italiens de Secchi Vigano. En revanche, il est d'accord avec les Américains de l'agence Urban Design Associates pour relier les aéroports de Moscou par un réseau de trains express.

Plus d'informations sur la construction à l'international avec le BEM

Commentaires

OMA vire en tête pour le Grand Moscou, suivi par Grumbach et l’AUC

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Date de parution : 11/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur