Projets

OMA réalisera le nouveau palais de justice de Lille

Mots clés : Établissements pénitentiaires et judiciaires

L’agence néerlandaise OMA, associée à Saison Menu, WSP, BMF, Quadrim et VS-A, a été désignée attributaire du marché de maîtrise d’œuvre de l’édifice qui accueillera les tribunaux d’instance et de grande instance de Lille.

Jean-Jacques Urvoas, alors ministre de la Justice, l’avait annoncé en 2016 : Lille aura son nouveau palais de justice. Et son projet architectural est désormais connu. Dans un communiqué publié le 14 février, la Chancellerie a annoncé que le marché de maîtrise d’œuvre pour ce futur bâtiment a été attribué à l’équipe menée par OMA, l’agence d’architecture néerlandaise cofondée par l’architecte Rem Koolhaas, en association avec ses confrères lillois de Saison-Menu, ainsi que WSP, BM, Quadrim et VS-A. Le concours par l’Agence publique pour l’immobilier de la justice (APIJ) avait suscité 139 candidatures parmi lesquelles avaient été désignés quatre finalistes. L’édifice qui regroupera les tribunaux d’instance et de grande instance doit être réalisé à proximité du vieux Lille, à la jonction avec la commune de La Madeleine et être livré en 2023. Le coût du projet est estimé à 100 millions d’euros.

 

 

Selon le communiqué du ministère de la Justice, « la proposition architecturale d’OMA apporte une réponse aux grands principes de modernisation de la Justice du XXIe siècle ». Les architectes œuvrant pour l’institution sont en effet invités à concevoir des bâtiments garantissant le meilleur accueil des justiciables, des lieux alliant luminosité et confort. En ce qui concerne le projet lauréat pour le palais de justice de Lille, « la qualité spatiale, ainsi que les performances fonctionnelles des espaces tertiaires contribueront à l’amélioration des conditions de travail des personnels et d’exercice de la justice. Sa géométrie, ses volumes et ses façades, caractéristiques d’un parti-pris architectural fort et innovant, ainsi que le traitement paysager apporté au projet par son concepteur, permettront à l’équipement public de s’inscrire dans la continuité végétale de la plaine Churchill », est-il encore précisé.

L’architecte Rem Koolhaas a déjà grandement œuvré à Lille puisqu’à partir de 1989, il avait été chargé d’établir le masterplan du nouveau quartier Euralille. OMA avait alors également conçu le palais des congrès, achevé en 1994.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X