Le moniteur
Ode à la démocratie paysagère, au sommet européen de l’après-pétrole
Le 5 décembre du sommet du plus haut terril d'Europe, les paysagistes de l'après-pétrole ont mesuré les défis de l'après-charbon. - © laurent miguet

Ode à la démocratie paysagère, au sommet européen de l’après-pétrole

Laurent miguet |  le 07/12/2018  |  PatrimoineEnergies renouvelableseoliennePhotovoltaïque

Prêts à s’embarquer pour la transition écologique par la démocratie paysagère, plus de 200 invités du collectif Paysage de l’après-pétrole ont exploré le champ des possibles, le 6 décembre au Louvre Lens. La veille à Loos-en-Gohelle depuis le sommet du plus haut terril d’Europe, ils ont mesuré l’ampleur du défi, au pays de l’après-charbon.

« La transition écologique pousse les territoires à assumer leur approvisionnement énergétique, assuré aujourd’hui par des grands centres de production éloignés des lieux de vie ». Au détour d’un échange sur les résistances locales aux méthaniseurs agricoles, ce commentaire de Bertrand Folléa, directeur de la chaire Energie à l’école nationale supérieure du paysage de Versailles, a donné l’un de ses fils conducteurs aux rencontres européennes impulsées par le collectif Paysages de l’après pétrole (Pap), les 5 et 6 décembre dans le Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

Transition souriante

Sur la voie étroite de l’acceptabilité des énergies renouvelables par les habitants, Beckerich (2500 habitants et autant de vaches, à l’ouest du Luxembourg) a choisi l’itinéraire « transition souriante », selon l’expression d’Isabelle Bernard, coordinatrice « d’Millen », du nom du moulin où s’expriment les projets des citoyens. Au tournant du siècle, la mobilisation pour sauver cette pièce de patrimoine a déclenché le processus participatif et festif. Outre la réduction massive des consommations énergétiques des bâtiments, la dynamique a facilité la production locale d’électricité photovoltaïque et éolienne, sans déchirer le tissu des huit villages rues qui composent la commune.

Preuves rurales et métropolitaines

La table ronde sur l'agriculture a mis en scène les réponses rurale et métropolitaine, du sud de la Catalogne au sud de Milan.

Autant qu’à l’énergie, les vertus intégratrices de la démarche paysagère s’appliquent à l’agriculture : « A l’occasion de notre candidature au patrimoine mondial au titre d’un paysage culturel agricole, nous mettons des mots sur nos valeurs », témoigne Roser Vernet Anguera, coordinatrice de l’association Prioritat qui fédère 9300 habitants accrochés aux terrasses arides du sud de la Catalogne, entre oliviers et vignes. Autour des paysages agricoles, l’enthousiasme rural rejoint celui d’une métropole : « Jamais je n’aurais imaginé une telle métamorphose en 25 ans », s’extasie Paola Nella Branduini, enseignante chercheuse au Politecnico di Milano, au vu du bilan d’un quart de siècle d’efforts pour préserver et médiatiser 8000 hectares de terres agricoles, au sud de Milan.

Arrêter le zapping

Troisième volet de la démonstration du 6 décembre après l’énergie et l’agriculture, l’urbanisme impose la contrainte du temps long : « Trois mandats et demi jusqu’à l’inauguration de la semaine dernière », calcule Francis Hourant, échevin d’Anthisnes (4200 habitants en Wallonie), après la reconversion d’une ancienne ferme en logements, opération emblématique d’une démarche de sobriété foncière et énergétique. Pour maîtriser cette contrainte, le président de Sud Retz Antlantique (Loire Atlantique, 28 000 habitants entre Loire et Océan) propose une méthode : « Arrêtons le zapping et misons sur nos convictions », suggère Claude Naud, maître d’ouvrage d’un des deux plans de paysage accompagnés par le collectif Pap depuis 2015.

Clé solidaire

Contre vents et marées, l’élu insiste sur l’indissociabilité entre solidarité et transition, en dépit du contexte rappelé lors de la table ronde conclusive : « Face à la transition écologique, se dressent des adversaires décidés, organisés et puissants », remarque Matthieu Calamme, directeur de la fondation Leopold Mayer pour le progrès de l’homme soutien indéfectible du collectif Pap. Apportées par Jérôme Bignon, sénateur de la Somme et président du groupe de travail Climat environnement au Sénat, les nouvelles de Katowice, où se déroule le sommet pour le climat, confirment ce diagnostic sombre.
Au défi climatique mondial, le territoire hôte des rencontres apporte des réponses réconfortantes, applaudies par les participants : « Comment recréer une complicité avec la nature nourricière, sans chercher à la soumettre ? » Le long des anciens cavaliers des mines reconvertis en corridors écologiques, Dominique Hays, directeur des anges gardins, répond à sa question par une agriculture nourricière et pourvoyeuse d’emplois.

Le 11 - 19 de Loos-en-Gohelle, emblème d'une renaissance écologique du bassin minier, inscrit depuis 2012 au patrimoine mondial, au titre des paysages culturels vivants et évolutifs.

Réparations paysagères

Riche en ronds-points et zones commerciales occupés par les gilets jaunes, le bassin minier illustre un défi dans le défi, mis en évidence en fin de rencontre : Jean-Pierre Thibault, membre fondateur du collectif Pap, appelle ce dernier à se saisir des territoires « à réparer », pour qu’ils entrent à leur tour dans la danse de « l’exaltation de la beauté », célébrée dans sa conclusion par la présidente Odile Marcel.

Commentaires

Ode à la démocratie paysagère, au sommet européen de l’après-pétrole

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat - 2018

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat - 2018

Date de parution : 06/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur