En direct

Objectifs 500 000 logements :
PHOTO - Image64199.jpg - © Bruno Levy

Objectifs 500 000 logements : "les architectes doivent maîtriser leurs prescriptions jusqu’à la livraison des bâtiments"

propos recueillis par Dominique Errard |  le 21/03/2014  |  ArchitectureBâtimentLogementEtatFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Profession
Architecture
Bâtiment
Logement
Etat
France entière
Technique
Valider

Catherine Jacquot, présidente du conseil national de l'Ordre des architectes, réagit aux 50 mesures annoncées par Cécile Duflot, ministre du Logement, pour doper la construction de logements neufs en France. La présidente estime que ces mesures, favorables à la qualité des constructions, ne permettront cependant pas d'accélérer la production de logements.

Cécile Duflot, ministre du Logement, vient d’annoncer 50 mesures pour construire 500 000 logements par an. Estimez-vous que cet objectif puisse être atteint rapidement ?

Ces mesures, annoncées par Cécile Duflot, sont favorables à la qualité du bâtiment. Malgré tout, elles ne répondent pas à l’objectif annoncé : je ne vois pas ce qui accélérera la construction de logements dans le contexte actuel. Il manque de véritables leviers économiques pour remédier en urgence aux 3,5 millions de mal-logés.

Pour y parvenir, il faut sans doute actionner d’autres leviers tels que les aides financières, des mesures en faveur du foncier, ainsi que des règles d’urbanisme qui encouragent une densification harmonieuse en secteur périurbain. Embryonnaires dans la loi pour l'Accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), elles restent insuffisantes.

Le recours à de nouveaux procédés constructifs est en bonne place des mesures retenues. Quel rôle la maîtrise d’œuvre doit jouer ?

Je suis convaincue que pour innover, la conception et la recherche sont capitales. La maîtrise d'oeuvre doit contrôler ses prescriptions jusqu’à la livraison des bâtiments. Pour cela, elle doit produire les plans d’exécution avant l’ouverture du chantier. C’est à ces seules conditions que les techniques nouvelles, que la ministre appelle de ses vœux, pourront s’imposer et serviront prioritairement le confort d’usage des logements à construire en urgence.

De plus, la nouvelle façon d’élaborer les normes et la suppression de règles inutiles préconisées par la ministre sont intéressantes. Vérifier la concordance de la norme avec l’objectif recherché, s’assurer que les acteurs du secteur sont bien représentés et les associer à la stratégie normative, constituent un indéniable progrès.

Conception plus exigeante et maîtrise d'oeuvre plus forte

Un nouveau label élargissant les exigences à la consommation d’eau et de déchets, aux émissions de CO2 et de polluants, à la préservation de la diversité et à l’origine des matériaux va être créé. Le souhaitez-vous également ?

C’est une excellente mesure que d’élargir les exigences sur le plan de l'écologie. Certes, un label supplémentaire n’enchante pas les architectes mais il s’agit là d’une démarche volontaire. Je souligne que tout cela va dans le sens d’une conception élargie de la rénovation énergétique, plus exigeante, et donc d’une maîtrise d’œuvre plus forte.

Le bâtiment 2.0 est lancé avec une maquette numérique qui deviendra obligatoire progressivement. Les architectes sont-ils prêts ?

Il faut effectivement encourager la maquette numérique. L’obligation pour les marchés publics d’Etat dès 2017 est annoncée par la ministre. Nous devons nous y préparer et être à l’initiative de la mise en œuvre de ce nouvel outil. Il est indispensable d’avancer dans cette voie. La maquette numérique pose néanmoins le problème de l’accès à une technologie qui n’est pas encore accessible à tous alors qu’elle implique tous les acteurs de la construction. Elle pose également des questions sur la propriété intellectuelle et le partage clair des rôles de chacun.

Concernant les outils, nous aurions aimé que le logiciel de la RT 2012 soit remis en cause. Nous demandons qu’il soit plus facile d’utilisation, plus efficace et concis, et moins cher comme c’est le cas pour celui de Passivhaus.

Commentaires

Objectifs 500 000 logements : "les architectes doivent maîtriser leurs prescriptions jusqu’à la livraison des bâtiments"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur