"Nouvelles logiques urbaines"

Isabelle Baraud-Serfaty, Maître de conférences à Sciences-Po au sein du Master Stratégies Territoriales et Urbaines, et à l'Ecole d'Architecture de Versailles au sein du Master Ecoquartiers, décrypte les mutations en cours au sein des espaces urbains.

Partager
Ensemble des transports (ferrys, métros,bus ,trains) pouvant être empruntés dans la région de Tokyo grâce à une unique carte baptisée « Pasmo ».

Nous avons déjà eu l'occasion d'évoquer la mise en place de nouvelles logiques de production de la ville, sous l'effet d'une triple émergence : un nouveau contexte urbain, de nouveaux acteurs, et de nouvelles technologies.

L'exemple d'ERG, entreprise spécialisée dans la billettique de transports, est à cet égard significatif. Elle vient en effet de gagner un contrat de PPP avec le Syndicat Mixte des transports collectifs de l'Oise (SMTCO) pour un système intégré de services à la mobilité, en partenariat avec Cityway (filiale de Veolia Transport). Concrètement, en 2012, les habitants de l'Oise auront une carte à puce unique pour voyager sur les cars départementaux et régionaux, les bus urbains, les minibus et véhicules légers de transport à la demande. Le département prévoit aussi de créer une centrale d'information et de réservation de tous les autres modes de transport disponibles (covoiturage, taxis, transports à la demande). Cet exemple illustre plusieurs mouvements de fond.

Le premier, c'est l'importance de l'aval dans le processus de production de la ville. Dans la chaîne de création de valeur, l'interface avec le client (billets, informations) devient de plus en plus stratégique. On retrouve ici l'idée d'une évolution d'une approche « offre de produits » vers une approche « solution ». L'individu, qui voyage de plus en plus à l'échelle de l'agglomération, utilise plusieurs modes (bus, métro, vélo...) et souhaite que cela se fasse de la manière la plus simple possible. Pour lui, peu importe que ces modes de transport soient exploités par différents opérateurs, ce qui compte, c'est l'usage qu'il en a.

Ainsi, c'est le deuxième mouvement de fond, on assiste à une sorte d' « intercommunalité à l'envers » : c'est par l'aval que se gère désormais la coordination des politiques de transport (on nous objectera que c'est un syndicat mixte des transports qui a lancé ce PPP, mais c'est bien qu'il s'agit de rattraper une inter-collectivités qui ne s'était pas faite plus en amont).

Dans ce contexte - c'est le troisième point-clé -, les entreprises des nouvelles technologies sont à l'avant-garde de l'évolution en cours. Elles sont ainsi progressivement en train de rentrer dans le champ de l'urbain. En permettant l'inter-opérabilité (faire en sorte de coordonner différents opérateurs transports), elles deviennent les nouveaux ensembliers urbains. Parallèlement, elles permettent l'émergence de nouveaux services qui rapprochent les citoyens des gouvernements. Ainsi, selon Businessweek, les « Dot-Gov Sartups » seront à l'origine du prochain boom d'Internet : de plus en plus d'entreprises numériques proposent des applications qui permettent de capitaliser sur des données produites par des internautes afin d'améliorer les services publics. Les exemples cités sont américains, mais en France, de nombreuses collectivités font déjà appel à de tels services, comme Rennes, avec Keolis, ou Nantes.

Ainsi, de même que l'i-phone devient la porte d'entrée des applications développées par les autres acteurs, qui sait si, demain, Google, ne sera pas l'un des principaux fabricants de l'urbain ?

Source : Les Echos - 27 mai 2010 - Transports : ERG France associe billettique et PPP.
Bloomberg Businessweek - May 31 - June 6, 2010 - The Next Internet Boom: Dot-Gov Startups

Pour voir le blog d' Isabelle Baraud-Serfaty, cliquez-ici

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil