En direct

Nouvelle vague de travaux à la Cartoucherie
L’ensemble Hype Park jouxtera les halles rénovées (à droite). - ©

Nouvelle vague de travaux à la Cartoucherie

Orianne Dupont |  le 07/09/2018  |  LogementHaute-GaronneCommercesEcoquartier

Toulouse -

Avec la pose cet été de la première pierre du programme Hype Park de Nexity - 280 logements, commerces, un pôle médical et une résidence étudiante - débute la deuxième phase de l'écoquartier de la Cartoucherie, à Toulouse. Celle-ci se poursuivra par l'opération de 170 logements, activités et commerces de Sporting Promotion (en chantier à partir de janvier), et par le projet d'Urbis Réalisations et BPD Marignan (160 logements), qui a obtenu son permis de construire en juin. Pour cette nouvelle étape, l'aménageur Oppidea et la Ville de Toulouse souhaitent maîtriser la densité du quartier, tout en optimisant cette ZAC de 33 ha proche du centre-ville. « Une situation exceptionnelle », juge Annette Laigneau, adjointe au maire chargée de l'urbanisme.

63 m2 en moyenne. Les prochains mois seront marqués par la livraison du groupe scolaire en fin d'année et le démarrage programmé des travaux des halles en 2019. Un pas décisif pour ce quartier, dans lequel la Ville compte faire revenir les familles. « On impose une qualité au-delà des normes, comme des appartements d'une surface moyenne de 63 m2 minimum, et 50 % de propriétaires occupants », détaille l'élue. La Ville et l'aménageur ont aussi prévu des espaces généreux entre les immeubles. « La densité est justifiée en raison de la présence des transports et services, mais elle doit être cohérente », précise Annette Laigneau. A l'horizon 2025, le quartier comptera 3 525 logements et 2 ha d'espaces verts. Des arguments convaincants pour Eiffage Immobilier et Bouygues Immobilier, qui vont y installer leurs directions régionales.

Deux projets devraient constituer les bâtiments phares de l'écoquartier : la tour bois de logements (R + 9) Wood'Art, réalisée par Dietrich Untertrifaller Architekten sous la maîtrise d'ouvrage d'Icade, et le futur tiers-lieu aménagé dans les anciennes halles. Pour la tour, dont le permis de construire devrait être accordé prochainement, Icade a signé avec la région une convention NoWatt, un dispositif autour de projets innovants à empreinte énergétique faible. Concernant le tiers-lieu, porté par le groupement Cosmopolis, il proposera 15 000 m2 de bureaux en coworking et d'espaces d'activités autour du sport, du bien-être, de la culture et de la gastronomie. Le permis devrait être déposé à l'automne.

La troisième et dernière phase de l'aménagement de la Cartoucherie verra l'arrivée de services publics : mairie annexe, centre social, ludothèque, Crous et restaurant étudiant intergénérationnel.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur