En direct

Nouvel incident technique sur le chantier de Flamanville (EPR)
Le chantier de l'EPR de Flamanville en septembre 2012 - © © EDF

Nouvel incident technique sur le chantier de Flamanville (EPR)

le 18/10/2013  |  MancheCalvadosIsère

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Manche
Calvados
Isère
Valider

EDF a annoncé, jeudi, un nouveau problème technique sur le chantier du réacteur nucléaire EPR de Flamanville avec la chute de 20 m d’une pièce de 4 kg dans le bâtiment réacteur.

« Un élément de motorisation d’un chariot conçu pour porter des charges de 320 tonnes est tombé lors d’essais dans le bâtiment réacteur », a indiqué le directeur du chantier, Antoine Ménager. Il a précisé, lors d’une commission locale d’information (CLI) que ce chariot était destiné à soulever le couvercle de la cuve du réacteur, au moment des chargements et déchargements des combustibles par exemple. « La pièce est tombée un peu au-delà de la zone qu’on imaginait », a-t-il expliqué.

L’incident n’a pas fait de blessés et ne remet pas en cause le planning global du chantier, selon EDF, le maître d’oeuvre. Toutefois, a indiqué Jean-Paul Martin, président de l’AEPN (association des écologistes pour le nucléaire) et ancien directeur adjoint de l’usine Areva de Beaumont La Hague, « je suis très surpris que ça ne se soit pas produit lors des tests qui ont dû être effectués dans l’usine où le chariot a été fabriqué ». Cet épisode lui a fait penser à un autre intervenu lors de la construction de Superphénix, à Creys-Malville (Isère), la centrale qui a été fermée en 1997 en raison de son coût excessif, a-t-il ajouté.

D’une façon générale, le directeur du chantier a admis avoir constaté récemment des signes de relâchement sur le plan de la sécurité des ouvriers sur le chantier – où deux salariés sont morts en 2011 – après une phase d’amélioration. Bouygues, chargé du génie civil sur le chantier, doit d’ailleurs comparaître en correctionnelle en novembre à Cherbourg pour homicides involontaires pour ces deux décès, mais pas EDF.

EDF est également revenu, durant cette CLI, sur la vanne montée à l’envers en juillet sur un circuit de sécurité du réacteur nucléaire, incident révélé au début septembre. La réparation de cette vanne va être lancée très prochainement. Les trois vannes similaires sont montées et validées, a indiqué Antoine Ménager. Le directeur de la division de l’ASN à Caen, Simon Huffeteau, a indiqué que l’autorité avait donné, courant septembre, son feu vert à la reprise de l’ensemble des opérations de montage du circuit dont il avait demandé la suspension.

Commentaires

Nouvel incident technique sur le chantier de Flamanville (EPR)

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Montage et exploitation d’un projet éolien

Montage et exploitation d’un projet éolien

Date de parution : 05/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur