En direct

Nouveau concept au menu de Pizza Pino

NORA HACHACHE |  le 02/03/2001  |  RénovationMaîtrise d'ouvrageParisFrance Travaux publics

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Rénovation
Maîtrise d'ouvrage
Paris
France
Travaux publics
Valider

L'enseigne rénove son image et ses restaurants tout en projetant de nouvelles implantations. Elle compte externaliser le suivi des chantiers.

Créée en 1962 par les frères Sfez, Pizza Pino est une des premières pizzerias ouvertes en France. Après les déboires financiers des propriétaires, la société est reprise en 1998 par Astorg, un fonds d'investissement de la banque Suez. Détenant 75 % du capital, Astorg lance un plan d'investissements fin 1999. Mené par Henri Fauveau, président-directeur général de Pizza Pino, ce plan prévoit l'ouverture, dans les quatre ans, d'une dizaine de restaurants en centre-ville pouvant accueillir 200 personnes. Pas moins ambitieux, l'objectif en périphérie des villes est de 28 restaurants. D'une surface de 400 m2, ils devraient faire l'objet de construction de bâtiments indépendants, « en solo ». Il faut compter 1,2 million d'euros (8 millions de francs) d'investissement pour un restaurant de ce type, dont la marque reste propriétaire. En revanche, en centre-ville, l'investissement pour la rénovation d'un restaurant varie entre 300 000 et 900 000 euros (2 et 6 millions de francs) pour des espaces dont elle n'est que locataire.

En 2000, le chiffre d'affaires de Pizza Pino devrait avoisiner 39 millions d'euros (256 millions de francs), mais Henri Fauveau espère le voir passer à 76 millions d'euros (500 millions de francs) d'ici à quatre ans. Pour cela, le concept du restaurant, dont le décor n'a pas changé depuis trente ans, va connaître un coup de jeune.

Ce travail a été confié à la société d'architectes intérieurs ADA (Paris). Celle-ci a recréé un décor de terrasses d'inspiration florentine tout en gardant le vert et rouge identifiant l'enseigne. Les nouveaux restaurants comme les sept fonctionnant seront aménagés selon ce décor. Il sera visible dès ce trimestre avec l'ouverture d'un restaurant à Vélizy, près du centre commercial, et à Paris, place de la République, à l'emplacement de la brasserie Le Thermomètre.

Ce dernier chantier a été confié au groupe Réponse, spécialisé dans l'aménagement d'espaces clés en main. S'il donne satisfaction, Pizza Pino pourrait lui confier la direction de ses futurs chantiers, de l'appel d'offres à la livraison.

La décision devrait être prise dans les semaines qui viennent. En effet, Henri Fauveau ne souhaite pas s'occuper directement des chantiers. Il a pu constater que les normes de sécurité avaient évolué et que les lots techniques étaient de plus en plus complexes.

Par ailleurs, il préfère avoir affaire à un professionnel capable de mener des chantiers très courts, deux à trois mois maximum, de préférence à la saison creuse pour un restaurant en activité.

Projets

Dans les quatre ans à venir, la société souhaite créer une dizaine de nouveaux restaurants en centre-ville et 28 en périphérie.

Contact

Pizza Pino Restaurant, Henri Fauveau, président-directeur général, Belle-Epine, tour Europa, 94532 Thiais Cedex 120 ; tél. : 01.41.73.12.10 ; fax : 01.41.73.12.19.

Groupe Réponse, Réponse Contrat, 16, rue des Tournelles, 75004 Paris ; tél. : 01.44.54.61.00 ; e-mail : www. groupe-reponse.com.

DESSIN : Pizza Pino a revu le concept de ses restaurants. Il faut compter 1,2 million d'euros d'investissement pour un restaurant «en solo», dont la marque reste propriétaire, et de 300 000 à 900 000 euros pour la rénovation d'un restaurant en centre-ville, dont elle n'est que locataire.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil