«Nous prenons à notre charge les surcoûts liés à la sécurisation des chantiers», Stéphane Perez, président de Habside
Stéphane Perez, président de la société de promotion Habside. - © Habside
Interview

«Nous prenons à notre charge les surcoûts liés à la sécurisation des chantiers», Stéphane Perez, président de Habside

Propos recueillis par Christiane Wanaverbecq |  le 21/04/2020  |  Bouches-du-RhônePromoteurs immobiliersReprise des chantiersCoronavirus

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bouches-du-Rhône
Immobilier
Promoteurs immobiliers
Reprise des chantiers
Coronavirus
Valider

Stéphane Perez, président de la société de promotion marseillaise Habside (50 millions d’euros de chiffre d’affaires immobilier ; une production de 200 logements par an), a décidé de relancer l’activité sur les sept chantiers en cours dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. Sa priorité est la sécurité des salariés des entreprises et la pérennité de celles-ci. Habside prend, par exemple, à sa charge les frais de gardiennage et les mesures de sécurisation sanitaire des chantiers.


L’activité a-t-elle repris sur vos chantiers en cours ?

Oui. Le 20 avril, l’activité a repris sur les sept chantiers, [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

«Nous prenons à notre charge les surcoûts liés à la sécurisation des chantiers», Stéphane Perez, président de Habside

Votre e-mail ne sera pas publié

echos29

22/04/2020 11h:32

"nous nous heurtons aux riverains dérangés par le bruit sur les chantiers" : il faut leur expliquer que lors de la construction de leur propre logement,, "leur" travaux a aussi ennuyé les voisins en ce temps là. De plus nous avons tous le droit d'avoir un logement. Une fois de plus leur réaction n'est vraiment pas citoyenne

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur