En direct

Cerema Méditerranée : « Nous nous tournons résolument vers les collectivités »
Florence Hilaire, directrice du Cerema Méditerranée. - © Cerema Méditerranée

Cerema Méditerranée : « Nous nous tournons résolument vers les collectivités »

Propos recueillis par Christiane Wanaverbecq (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 21/09/2018  |  IngénierieCollectivités localesUrbanismeBouches-du-RhôneCerema

Florence Hilaire, directrice de la structure et membre du comité de direction du Cerema, présente les spécificités de la direction territoriale d’Aix en Provence, qui fête ses 50 ans. Pour l'occasion, le Cerema Méditerranée a ouvert ses portes ce 20 septembre. Au menu, ateliers et visite des laboratoires ont émaillé l’après-midi qui s’est conclu par une table-ronde sur la thématique de la mobilité.
 

 

Pourquoi organiser une telle manifestation ?

D’abord, parce que 50 ans, c’est un âge canonique pour un centre d’expertise. Puis, c’est une façon de mieux nous faire connaître depuis le changement de statut et de nom intervenus il y a cinq ans. Autrefois services déconcentrés de l’Etat, nous sommes aujourd’hui fusionnés dans un établissement public unique, dont le siège est à Bron (Rhône), placé sous la double tutelle des ministres chargés de l’urbanisme (ministère de la Cohésion des territoires) et du développement durable et des transports (ministère de la Transition écologique et solidaire).

Ensuite, c’était l’occasion de montrer à nos partenaires et aux représentants des collectivités, avec lesquels nous travaillons de plus en plus, l’ensemble de nos activités à travers des mini-conférences et des stands.

 

Quelle est votre zone d’intervention ?

Nous couvrons en métropole la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Corse et l’ex-Languedoc-Roussillon. Mais notre zone d’action s’étend dans l’outre-mer français : Mayotte, La Réunion, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Wallis & Futuna. Compte tenu d’une présence depuis 50 ans, nous bénéficions aujourd’hui d’une connaissance approfondie des contextes et problématiques de chacun de ces territoires. Pour faire face à leurs besoins, nous sommes par ailleurs en mesure de mobiliser l’ensemble des compétences du Cerema.

 

"Notre laboratoire a développé des compétences sur le béton et autres matériaux de chaussée"

 

Quelles sont-elles ?

Elles sont liées à celles des territoires sur lesquels nous intervenons : les risques, notamment sismiques, chute de bloc, inondations, la mer, les énergies éolienne et solaire, le phénomène de métropolisation, les transports et la mobilité. Ce dernier sujet est notamment prégnant sur la métropole Aix Marseille Provence.

Enfin, nous traitons beaucoup de sujets en lien avec les infrastructures, qui est notre cœur de métier depuis la création des premiers Cete. Ainsi, sur le site d’Aix-en-Provence, nous avons un laboratoire qui a développé des compétences sur le béton et autres matériaux de chaussée. Aujourd’hui, nous sommes dans une logique d’appui à la réparation et à l’entretien des infrastructures existantes. Il s’agit de trouver les outils et les matériaux pour faire durer le plus longtemps les réseaux et les ouvrages d’art. Il faut être capable, par exemple, de diagnostiquer un ouvrage d’art, le recalculer et voir les limites dans lesquels on ne doit pas entrer.

 

"Le Cerema répond à un véritable besoin"

 

Le Cerema a connu en fin d’année dernière une période de turbulences liée à des coupes budgétaires décidées par l’Etat. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Nous avons effectivement vécu des moments difficiles de doutes en 2017. C’est maintenant derrière nous et nous regardons l’avenir avec la conviction que le Cerema répond à un véritable besoin. L’année 2018 a vu le renouvellement du conseil d’administration, l’arrivée d’un nouveau directeur général, Pascal Berteaud, et l’élection d’un nouveau président, Pierre Jarlier.

Nous lançons une nouvelle étape dans l’évolution de l’établissement, notamment en nous tournant résolument vers les collectivités. Avec ses 2 800 agents, dont 300 au Cerema Méditerranée, notre établissement se positionne comme un centre d’expertises et de ressources au service des acteurs du territoire, collectivités et entreprises, au travers d’ingénierie, de méthodologies, d’innovations, etc. Et cela en appuyant l’Etat dans l’élaboration des politiques publiques.

 

Quelles sont vos dernières innovations ?

Urbansimul, un outil d’analyse foncière et d’aide à la décision que nous avons mis au point en Provence-Alpes-Côte d’Azur et que nous déployons au niveau national. Une autre innovation d’envergure nationale, présentée lors de nos portes ouvertes, a été Aigle 3D, un véhicule instrumenté pour ausculter les chaussées en 3D, à la vitesse de 100 km/h. Aigle 3D est capable de modéliser en 3D la surface de la chaussée avec un point à chaque millimètre et une précision de l’ordre de 0,25 mm.

Par ailleurs, nous avons accompagné la direction interdépartementale des routes Méditerranée (Dirmed) dans la mise en place et l’évaluation des voies réservées aux bus sur les bandes d’arrêt d’urgence, tout cela dans un contexte peu normé. Cela est né sur la métropole Aix Marseille Provence. Cela se développe aujourd’hui dans plusieurs villes en France. A partir de ces expérimentations, nous avons créé un guide de références qui peut être utile aux bureaux d’études ou aux collectivités pour poursuivre le développement de ces dispositifs. En tant qu’établissement public de l’Etat, nous sommes là dans notre rôle.

 

Commentaires

Cerema Méditerranée : « Nous nous tournons résolument vers les collectivités »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur