En direct

« Nous avons su anticiper pour nos routes auprès de l'Etat »

Propos recueillis par Christian Robischon |  le 08/12/2017  |  TransportCollectivités localesDoubsHaute-Saône

Infrastructures -

Entretien avec Yves Krattinger, président du conseil départemental de la Haute-Saône.

Comme le confirment plusieurs livraisons récentes, la Haute-Saône est plutôt bien servie en projets routiers. Comment l'expliquez-vous ?

Dans notre département dépourvu de gare TGV, les routes ne peuvent qu'être un sujet prioritaire d'infrastructures, au même titre que le devient le très haut débit aujourd'hui.

Nous avons toujours su anticiper les discussions avec l'Etat, de façon à rendre prêts, au bon moment, dans les contrats de plan, les dossiers placés sous sa maîtrise d'ouvrage. Pour la déviation de Port-sur-Saône, qui est en travaux jusqu'en 2020 (130 millions d'euros TTC), la clé de financement a été négociée dès 1999 : 75 % pour l'Etat et 12,5 % chacun pour la région [Bourgogne-Franche-Comté, NDLR] et le département. La même répartition s'est appliquée aux 40 millions d'euros de la liaison Amblans-Lure sur la RN19, ouverte l'été dernier.

Nous avons pris nos responsabilités pour sauver des projets en récupérant la maîtrise d'ouvrage déléguée.

Le conseil départemental a également pris plusieurs fois la maîtrise d'ouvrage en délégation de l'Etat. Pourquoi ?

Nous avons estimé que trois tronçons de la RN57 ne devaient pas être exposés aux risques de retards qui auraient pu rendre caduque leur déclaration d'utilité publique (DUP) de 2002. Nous avons pris nos responsabilités pour les sauver, par la conduite des projets et leur finance ment à 75 %. Il s'agit d'abord de la déviation de Saulx, entre Vesoul et Luxeuil-les-Bains.

Très attendue par la population et les élus sur une portion de route accidentogène, elle a été inaugurée en juillet (montant de 10 millions d'euros TTC). Compte tenu des élargissements opérés dans le cadre de l'actuel contrat de plan sur la RN57 vers l'A36 dans le département voisin du Doubs, il convenait de mettre également à niveau la section de route nationale située en continuité sur notre territoire, d'où la mise à 2 x 2 voies du tronçon Rioz-Voray pour 32 millions d'euros, en deux tranches. La première est livrée ce mois-ci et nous enchaînons avec la seconde (18 millions d'euros) entre Rioz et Sorans pour une mise en service à la fin 2019. Il nous reste à attribuer, principalement, les marchés de construction ou de double ment de deux passages inférieurs (diffuseurs de Rioz-Sud et de They-Sorans) et d'un passage supérieur pour la grande faune et le rétablissement des dessertes agricoles. Enfin, troisième sujet, nous mettrons à 2 x 2 voies la section Vellefaux-RD24 sur la période 2019-2020, une opération estimée à 14 millions d'euros. Pour chacun de ces dossiers, le financement est complété à hauteur de 25 % par la région au titre de son plan de relance du BTP de 2014.

Quelles sont les priorités restantes ?

Le gros morceau, chiffré à 145 millions d'euros, c'est la section Calmoutier-Amblans sur la RN19, soit 13 km de 2 x 2 voies dans le prolongement d'Amblans-Lure. Il nous faut l'inscrire au prochain contrat de plan, en étant conscients qu'il y aura probablement un phasage. Les dernières prises de position de la préfète de Haute-Saône sont plutôt rassurantes et je constate que l'Etat joue le jeu, il avance bien dans les remembrements nécessaires. Autre dossier : la déviation est de Vesoul, pour son aménagement en une 2 x 1 voie à chaussées séparées. L'actuel contrat de plan a prévu le financement des études et des acquisitions foncières, l'objectif est d'obtenir une DUP dans deux ans et d'affiner rapidement l'estimation financière. Quant à la déviation de Fougerolles, nous visons l'inscription de ses études au prochain contrat de plan, en vue de sa réalisation ultérieure.

PHOTO - 10315_650428_k2_k1_1565074.jpg
PHOTO - 10315_650428_k2_k1_1565074.jpg

Commentaires

« Nous avons su anticiper pour nos routes auprès de l'Etat »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX