En direct

«Nous avons limité la casse des arbres prêts à être plantés», Sylvanie Grée, D’ici là paysages
Pour Sylvanie Grée, la relance de l'activité peut être espérée avant l'été. - © D'ici là paysages
Interview

«Nous avons limité la casse des arbres prêts à être plantés», Sylvanie Grée, D’ici là paysages

Propos recueillis par Marie-Douce Albert |  le 02/04/2020  |  CoronavirusPaysagistes concepteursFrance Paysage

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Coronavirus
Paysagistes concepteurs
Profession
France
Paysage
Valider

En cette semaine 3 du confinement, la paysagiste-conceptrice et urbaniste, associée de l'agence D'ici là, se veut optimiste sur le redémarrage des activités. La relance des chantiers de plantations sera toutefois soumise aux aléas climatiques.

Après plus de quinze jours de confinement, l’activité de l’agence est-elle très ralentie ?

Jusqu'à vendredi dernier [le 27 mars, NDLR], nous avons été très occupés. La plupart des 17 salariés de l’agence, répartis entre Paris et Nantes, ont été mobilisés pour achever des phases d’études. Quant à mon associée Claire Trapenard et moi, nous avons été monopolisées par les démarches administratives, notamment pour mettre en place du chômage partiel.

A ce jour, nous n'avons pas encore la confirmation que nous avons le droit d'y avoir recours. Pourtant, à partir de ce mois d'avril, en tout cas pour l'agence de Nantes, tout le monde va devoir s'arrêter un peu.

Passer le cap



Nous avons aussi examiné les chiffres, fait le point sur notre trésorerie. Désormais, avec une hypothèse de chômage partiel qui durerait au-delà du mois de mai, nous espérons que ce que nous avons mis en place nous permettra de passer ce cap et de conserver notre équipe.

Quelles difficultés a provoqué l'arrêt de vos chantiers ?

Notre métier est très saisonnier et le début du printemps est, avec l'automne, une des deux grandes périodes de plantations. Mi-mars, nous avions donc des arbres prêts à être plantés. Certains étaient même déjà chargés sur les camions pour être livrés sur les sites. Nous avons donc perdu certains petits sujets mais heureusement l'arrachage des plus gros a été stoppé. La casse a été limitée.

Facteur d'incertitude

La question maintenant est de savoir quand nous allons pouvoir relancer les plantations. Là, nous serons tributaires de la météo… Ce qui représente un facteur d'incertitude supplémentaire. S'il ne fait pas trop chaud et trop sec en mai, nous pourrons étirer la période de plantations.

Mais un expert du GIEC disait, dès le mois de septembre dernier, que les chances d'avoir, en 2020, un été sans canicule étaient très faibles. Dès lors, nous devrions reporter ces opérations à l’automne.

Comment envisagez-vous le redémarrage de l'activité à la fin du confinement ?

Sur le papier, nous pourrions repartir très vite. Néanmoins, à ce stade, il est encore très difficile d'avoir une vision. Et tout ne dépend pas de nous. Par exemple, nous finalisons en ce moment des études qui auront à être approuvées par les collectivités. Mais le télétravail de tous entraîne des lenteurs.

Par ailleurs, dans la mesure où nous sommes dans un entre-deux tours à rallonge des élections municipales, dans quelles mesures les services vont prendre l’initiative d’apporter une validation, avant la mise en place des équipes nouvellement élues ou réélues ? Mais nous espérons que l'activité repartira avant l’été. Nous restons optimistes.

Commentaires

«Nous avons limité la casse des arbres prêts à être plantés», Sylvanie Grée, D’ici là paysages

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur