En direct

Notre-Dame: la présence de cloches électriques sème le doute chez les enquêteurs
- © Augustin Flepp / Le Moniteur
Enquête

Notre-Dame: la présence de cloches électriques sème le doute chez les enquêteurs

A.F. |  le 24/04/2019  |  Incendie Notre-Dame

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Incendie Notre-Dame
Valider

Selon le Canard Enchaîné, trois cloches électriques avaient été installées provisoirement dans la flèche de la cathédrale. La piste du court-circuit est envisagée par les experts de l’enquête.

Les cloches électriques de la cathédrale seraient-elles à l’origine de l’incendie ? La piste est sérieusement envisagée, comme le rapporte une enquête du Canard Enchaîné. « Des fils électriques courraient dans les combles, placés à la demande expresse du clergé. Au risque de court-circuit, et en infraction à tous les règlements de sécurité édictés par les architectes en chef des monuments historiques », écrit le journal satirique. On y apprend que les deux tours de la cathédrale n’étaient pas les seuls à abriter des cloches.

D’autres, de format plus modeste, ont été installées dans les combles, et électrifiées en 2007. La flèche accueillait, elle aussi, trois autres cloches de plus grande taille. Provisoires, elles ont été électrifiées au début des travaux de rénovation des grandes cloches des beffrois. Le jour du drame, toutes les cloches ont sonné aux différentes messes de la cathédrale. Mais aussi à 18h04, comme le confirment les responsables de la cathédrale, soit douze minutes avant la première alerte. Toutefois, rien ne permet d'affirmer que ces appareils électriques aient pu connaître un court-jus, seize minutes avant la première alerte. Les enquêteurs gardent toutefois cette piste très au sérieuse. Un doute renforcé par la présence d’ouvriers chargés de poser dans les combles une partie des échafaudages de la flèche. « Avec le risque d’abîmer, par mégarde, des câbles et des branchements… », conclut le Canard Enchaîné.

Le Bras surpris d'entendre les cloches

Contacté par l’hebdomadaire Marianne, Julien Le Bras, le dirigeant de l’entreprise Le Bas frère, a confirmé l’existence de cloches électriques au-dessus du cœur de la cathédrale, dans la charpente, ainsi qu’à l’intérieur de la flèche. « Oui, nous avons été surpris d’entendre des cloches sonner dans la flèche ! On ne s’y attendait pas. Après, savoir pourquoi ces cloches étaient là, et si elles étaient régulièrement entretenues et autorisées, ce n’est pas mon problème », a-t-il répondu. L’enquête se poursuit…

Commentaires

Notre-Dame: la présence de cloches électriques sème le doute chez les enquêteurs

Votre e-mail ne sera pas publié

fl

02/05/2019 11h:52

A priori, il s'agirait de cours circuit électrique à l'origine de l'incendie...

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur