En direct

Notre-Dame: l'entreprise chargée des travaux
Julien Le Bras, représentant d'Europe Echafaudage (à gauche) et Marc Eskenazi, chargé de communication pour l'entreprise, ce mercredi 17 avril 2019. - © Capture d'écran Le Républicain Lorrain

Notre-Dame: l'entreprise chargée des travaux "exclut toute responsabilité"

Florent Maillet, avec AFP |  le 17/04/2019  |  Monument historiqueIncendie Notre-Dame

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Vie du BTP
Monument historique
Incendie Notre-Dame
Valider

L'entreprise Le Bras Frères, qui montait l'échafaudage autour de la flèche de Notre-Dame de Paris, a "exclu" "toute responsabilité" dans l'incendie qui a ravagé l'édifice, au cours d'un point presse, ce mercredi après-midi.

L'entreprise Le Bras Frères, qui montait l'échafaudage autour de la flèche de Notre-Dame de Paris, a "exclu" mercredi 17 avril 2019 "toute responsabilité" dans l'incendie qui a ravagé l'édifice. La PME, basée en Lorraine, tenait un point presse dans l'après-midi, relayé par la presse locale.

"Ils excluent de fait toute responsabilité", a déclaré un porte-parole de l'entreprise, assurant qu'après "le premier choc", elle envisageait la situation avec "sérénité" puisque "les procédures ont été respectées". Un point sur lequel Julien Le Bras, P-DG de Le Bras Frères, qui possède également Europe Echafaudage, avait déjà longuement insisté mardi 16 avril 2019, au micro de BFM TV.

Selon lui, les douze salariés présents sur le site lundi, jour de l'incendie, ont été entendus par la police judiciaire à Paris et "collaborent parfaitement" avec les enquêteurs.

"Ils ont confirmé qu’il n’y avait pas de point chaud sur l’échafaudage" et n'avoir effectué "aucun travail de soudure", a-t-il poursuivi.

"Le dernier a quitté les lieux vers 17h50"

"Quand on quitte un chantier on doit couper toute l’électricité, le disjoncteur du chantier, fermer la porte à clef et remettre les clefs à la sacristie de la cathédrale, ce qui a été fait et dûment noté dans les cahiers", a assuré ce porte-parole.

"Le dernier a quitté les lieux à 17h50 (soit une heure avant le déclenchement de l'incendie, NDLR) et le premier à 17h20", descendant "par les deux ascenseurs qui desservaient l’échafaudage", a-t-il détaillé.

Toujours selon lui, une "mission d’expertise" est en cours "pour voir comment démonter l’échafaudage (...) fragilisé par l'incendie", l'idée étant de "mettre en place un autre échafaudage pour démonter le premier en toute sécurité".

"Aucun travail sur la charpente n’avait encore commencé"

L'échafaudage, a-t-il précisé, était en cours de construction, devant "être livré à la mi-juillet" et "aucun travail sur la charpente n’avait encore commencé".

L'entreprise Le Bras Frères, installée à Jarny (Meurthe-et-Moselle), avait remporté un appel d'offres portant sur trois lots, l'échafaudage mais aussi la rénovation de la charpente en bois de la flèche et sa couverture extérieure. Ces deux dernières opérations n'avaient pas encore été engagées.

Sur le même sujet Notre-Dame: que retenir des travaux sur la flèche

Le flèche de la cathédrale, qui s'est effondrée dans l'incendie, avait été construite par Eugène Viollet-le-Duc au XIXe siècle. Le gouvernement a lancé mercredi un concours international d'architecture pour la remplacer.

"C'est une entreprise sérieuse"

L'entreprise lorraine, dans la tourmente, a trouvé des voix pour la défendre. Anthony Dupuy dirige Pro Tech Foudre, installée à Saint-Michel-de-Double, en Dordogne. Il a remporté, en décembre 2017, le lot pour l'installation du paratonnerre de Notre-Dame de Paris. Il n'était pas encore intervenu sur le chantier, mais connaît bien l'entreprise Le Bras Frères, chargée des travaux de couverture et de charpente, et sa filiale Europe Echafaudage.

"C'est une entreprise très sérieuse, qui réalise de belles installations. Leurs chantiers sont toujours irréprochables, et quand on leur demande une Porsche, ils livrent une Rolls Royce ! Si le cahier des charges exige 150 cm de largeur de passage, il y aura 180. S'il faut un ascenseur, ils en installent deux, parce qu'ils savent que ce sera beaucoup plus confortable pour tout le monde. Ce sont des gens francs du collier, je les vois mal biaiser."

Commentaires

Notre-Dame: l'entreprise chargée des travaux "exclut toute responsabilité"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur