En direct

Notre-Dame et ses alentours sous une chape de plomb
Les cendres de l'incendie de Notre-Dame, le 15 avril dernier, ont fait fondre le plomb du toit polluant le chantier et ses abords. (Photo by Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP) - © AFP

Notre-Dame et ses alentours sous une chape de plomb

Elodie Cerqueira |  le 06/08/2019  |  Incendie Notre-DameNotre-DamePlombCouverture plombPollution

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Incendie Notre-Dame
Notre-Dame
Plomb
Couverture plomb
Pollution
Dépollution
Cathédrale
Vie du BTP
Valider

Le chantier de Notre-Dame est suspendu depuis le 25 juillet à la suite de la publication d'un rapport de l'inspection du travail égratignant les mesures mises en oeuvre pour protéger les salariés contre la pollution au plomb. Depuis, de nouveaux protocoles ont été pensés. Des résultats complémentaires doivent être rendus publics ce mardi 5 août. Et la ville de Paris prend la mesure de la pollution au plomb sur son territoire.

 

Alors que les résultats de nouveaux relevés mesurant la contamination au plomb autour de la cathédrale Notre-Dame doivent être dévoilés ce mardi 6 août, la pression monte à Paris. Pour rappel, le chantier est suspendu depuis le 25 juillet dernier en vue des mesures de décontamination effectuées et en cours. « Le temps de la suspension a permis d’effectuer un important travail d’amélioration et de finalisation de chacune des procédures pour garantir la sécurité des travailleurs. Ces mesures ont été présentées à l’inspection du travail qui a donné son accord pour le phasage progressif du chantier », détaille le préfet Michel Cadot, dans un communiqué de presse du 2 août.

Interrogé par nos confrères de France Info le lundi 5 août, Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, détaille certaines mesures : « des lavages sont prévus, des opérations ont été testées et validées. Il faut maintenant les mettre en œuvre. Il faut donc protéger les salariés mais aussi protéger les abords immédiats car, oui, le parvis a des niveaux de contamination préoccupants qui nécessitent de protéger les gens qui sont amenés à le fréquenter. » L’élu se préoccupe à la fois de la santé des touristes, mais aussi de celle des professionnels du Bâtiment qui interviennent sur le chantier.  « La livraison de nouvelles unités de décontamination assurera une meilleure fluidité dans les entrées et sorties du chantier tout en maintenant une parfaite étanchéité de celui-ci avec l’extérieur », promet Michel Cadot. Ces nouvelles unités de décontamination seront installées la semaine du 12 août. Durant cette période, le chantier reprendra progressivement.

Possible fermeture de nouvelles rues

Les résultats attendus ce jour seront rendus publics, selon le premier adjoint à la mairie de Paris, et transmis à l’Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France afin d’avoir des préconisations d’actions. L’élu a également indiqué au micro de France Info qu’ils seront disponibles en ligne sur le site de la mairie de Paris.  « La pollution sur le site et autour reste trop importante (…) si les nouveaux relevés qui doivent tomber mardi révèlent que d’autres rues adjacentes sont polluées, alors j’en demanderai la fermeture. Mon objectif est que le site soit dépollué dans le mois », répond au Parisien, Anne Souyris, adjointe à la santé à la mairie de Paris.

Selon elle, ce sont certaines écoles des Ve et VIe arrondissements, situées à « 300 mètres des lieux » qui nécessitent des vérifications complémentaires « conformément aux nouvelles préconisations de l’agence régionale de santé (ARS) » (lire ci-dessous). Quatre semaines avant la rentrée, l’adjointe à la santé précise que des « renforts de prestataires privés » sont requis pour tenir les délais.

« Travailler sur la dépollution du plomb des villes de manière pérenne »

Le problème de la présence de plomb dans les bâtiments dépasse les frontières du chantier de Notre-Dame. « Les atypies qui ont été observées le sont dans trois écoles qui sont plus loin que le périmètre des 500 mètres. Il est d’ailleurs extrêmement difficile de savoir si c'est lié à Notre-Dame ou pas », reconnaît Emmanuel Grégoire. « Du fait que Paris a beaucoup de constructions en plomb, nous allons trouver des taux anormaux pas forcément dus à l'incendie de Notre-Dame. Mais peu importe, s'il faut dépolluer, nous dépolluerons. Et s'il faut refaire des cours de récréation, nous les referons », insiste l’adjointe à la santé.

Les conséquences environnementales de l’incendie de la cathédrale est une alerte aux possibles pollutions à venir du fait de la présence de plomb dans de nombreux bâtiments. Anne Souyris admet que désormais « il va falloir travailler sur la dépollution du plomb des villes de manière pérenne, avec la mise en place de nouvelles normes et un vrai plan d'action avec l'État. Nous prévoyons avec la maire de Paris une rencontre à la rentrée avec les scientifiques et les lanceurs d'alerte sur le sujet ».

Comprendre la valeur de 5000 µg/m²


A la suite de l’incendie de Notre-Dame, l’agence régionale de la santé (ARS) Île-de-France a défini une valeur repère de teneur en plomb dans les poussières de surface de 5000µg/m². « Cette valeur n’est ni un seuil sanitaire, ni un seuil réglementaire : c’est un repère d’aide à la décision », précise l’ARS sur son site. Tous les établissements accueillant des enfants dans un périmètre de 300 mètres autour des points de mesure où le taux dépasse cette valeur de référence font l’objet d’une décontamination et d’un nettoyage spécifiques.

C’est le cas des écoles élémentaires de la rue Saint André des Arts (VIe), de la rue Saint Benoit (VIe) et de la rue de Verneuil (VIIe) où les taux dépassent 1000µg/m². D’autres prélèvements et protocoles de nettoyage seront réalisés dans le mois dans les écoles, les crèches et chez les assistantes maternelles .

Commentaires

Notre-Dame et ses alentours sous une chape de plomb

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur