Notre-Dame de Paris : PME, TPE, artisans, la restauration est à vous
La cathédrale Notre-Dame de Paris sécurisée (septembre 2021) - © Patrick Zachmann / Magnum Photos

Notre-Dame de Paris : PME, TPE, artisans, la restauration est à vous

Adrien Pouthier |  le 05/11/2021  |  Notre-DamePatrimoineProjetsGrand ParisParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Notre-Dame
Patrimoine
Artisans
Projets
Grand Paris
Paris
Valider

Le 18 septembre dernier, l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris annonçait la fin des travaux de sécurisation et de consolidation de l’édifice, débutés en avril 2019. Aujourd’hui, des appels d’offres sont lancés pour sa restauration.

Charpentiers, couvreurs, échafaudeurs, maçons-tailleurs de pierre, sculpteurs, menuisiers, restaurateurs de peintures murales et de sculptures, vitraillistes, maîtres-verriers, ferronniers d’art, le temps de la cathédrale est venu pour vous.

Après avoir annoncé le 18 septembre dernier la fin des travaux de sécurisation et de consolidation de Notre-Dame de Paris, l’établissement public chargé de sa restauration lance en effet la phase finale de l’opération de « sauvetage » pour une réouverture au culte et à la visite en 2024.

Sur le même sujet Notre-Dame : la dépose de l'échafaudage comme si vous y étiez

Deux consultations sont lancées. La première pour la restauration de la flèche et des transepts, la seconde pour la restauration intérieure de la cathédrale.

 

Montée en flèche

 

La première consultation est un appel à candidatures pour chacun des trois lots les plus emblématiques et les plus complexes de la restauration : un premier pour la charpente en bois de chêne, un autre pour la pose de la couverture en plomb et un troisième pour la conception de l’échafaudage, qui culminera à 90 m.

Attendues jusqu’au 16 novembre, les réponses feront l’objet d’un examen et les candidats retenus se verront adresser le cahier des charges à la fin du mois.

« L’étape de l’appel à candidatures permettra aux entreprises de bien réfléchir à leur organisation, et éventuellement de se constituer en groupement », explique Philippe Jost, directeur général délégué de l’établissement public.

« Nous leur demandons de faire état de leurs compétences et de leurs références. Certes, il n’y a pas eu de chantier équivalent à celui de la reconstruction de la flèche de Notre-Dame de Paris ces dernières années, mais les entreprises pourront mettre en avant leurs réalisations dans les opérations de restauration de monuments historiques, de charpentes anciennes, de couverture en plomb et d’échafaudage complexe.»

Croquis des éléments composant la flèche de Notre-Dame de Paris
Croquis des éléments composant la flèche de Notre-Dame de Paris - © Ph. Villeneuve, R. Fromont, P. Prunet ACMH
Croquis des éléments composant la flèche de Notre-Dame de Paris

 

Des lots pour tous


La deuxième consultation, dont le cahier des charges est déjà accessible en ligne, porte sur 37 lots de restauration intérieure de Notre-Dame.

« Nous avons élaboré nos allotissements de manière à ce qu’un grand nombre d’entreprises – PME, TPE ou artisans indépendants –, quelle que soit leur taille, puisse candidater, seules ou en groupement. Nos lots correspondent à des corps d’état précis. Nous allons permettre à tous les métiers d’arts de s’exprimer et d’être pleinement identifiés. On trouve plusieurs lots de restauration de sculptures, de restauration de vitraux (13 lots), de ferronnerie d’art, de restauration de peintures, de dorures, mais aussi de nettoyage et de restauration des objets mobiliers de la cathédrale… », énumère Philippe Jost.

Ces appels à candidature seront suivis d’une sélection des candidats et ensuite de la phase de consultation à proprement parler qui commencera fin novembre. Les entreprises auront ensuite jusqu’à mi-janvier pour remettre leur offre.

« Nos appels d’offres sont largement ouverts à tous », insiste Philippe Jost. « Nous souhaitons réellement que les compétences s'expriment, que les artisans et les entreprises se sentent concernés et mobilisés par et pour ce chantier historique. Il est pour eux une vitrine extraordinaire. Une entreprise compétente, fière de ses savoir-faire, doit avoir envie de se mobiliser pour participer au chantier de Notre-Dame. Il ne faut pas que certaines se censurent en se disant « Ce n’est que pour les très gros, je n’ai pas ma chance. » Non, chacun a ses chances. »

Evidemment la restauration bien, que confiée à une multiplicité d’acteurs sera menée dans les règles de l’art.

« Les prestations attendues sont ou seront précisément définies dans les cahiers des charges des appels d’offres. Ces cahiers des charges prennent pleinement en compte la préoccupation du législateur (ndlr, la loi du 29 juillet 2019 pour la conservation et la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris),  qui a voulu que la restauration soit exemplaire en qualité comme dans le respect de l’authenticité du monument. Les garanties habituelles liées aux monuments historiques sont en conséquence appliquées avec une attention particulière », rappelle Philippe Jost.

« Dès lors, nous n’attendons pas des candidats des propositions sur la physionomie de la flèche de Viollet-le-Duc, dont les plans sont d’ailleurs connus. En revanche, nous attendons d’eux qu’ils soient force de proposition pour la conduite, l’organisation et la réalisation des travaux. »

La coactivité risque en effet d’être assez importante sur le chantier. « Le temps nous est compté », rappelle Philippe Jost. Plusieurs « "chantiers dans le chantier" seront donc menés concomitamment. Par exemple, les restaurations intérieures s’effectueront pour partie en même temps que la reconstruction de la flèche».

En 2024, tous les travaux de restauration, de réparation des dégâts de l’incendie devront être achevés. La restauration de la totalité de la cathédrale ne sera cependant pas achevée. « Au moment de l’incendie, la cathédrale n’était globalement pas en très bon état et souffrait de pathologies anciennes. Il faudra donc relancer, pour des travaux postérieurs à la réouverture, une bonne partie du programme de restauration extérieure qui était envisagé au moment de l’incendie », conclut Philippe Jost.

Comment candidater ?

 

- Pour participer à la restauration de la flèche et des transepts :

1. Les trois appels à candidatures relatifs à la restauration de la charpente en bois, de la couverture en plomb et à l’échafaudage permettant la réalisation de ces travaux sont consultables sur www.marches-publics.gouv.fr.
2. Les entreprises spécialisées en charpente en bois, en couverture en plomb et en échafaudages complexes sont invitées à déposer leur candidature sur www.marches-publics.gouv.fr, jusqu’au 16 novembre.
3. Les entreprises peuvent répondre seules ou dans le cadre d’un groupement.
4. Les cahiers des charges seront adressés ensuite, à la fin du mois de novembre, à celles qui seront retenues pour présenter une offre en début d’année 2022.

 

- Pour participer aux opérations de restaurations intérieures :

• L’appel d’offres ouvert relatif aux opérations de restaurations intérieures est consultable sur www.marches-publics.gouv.fr.
• Il est constitué de 37 lots distincts.
• Les entreprises spécialisées en restauration de pierre de taille et maçonnerie, de couverture plomb, de menuiserie, de peinture et dorure ainsi qu’en ferronnerie d’art, restauration de vitraux et sculptures ont jusqu’au 22 novembre pour déposer leur offre par voie électronique sur www.marches-publics.gouv.fr
• Toutes les entreprises, quelles que soient leur taille, peuvent répondre seules ou dans le cadre d’un groupement.
• Les lauréats devraient être connus au premier trimestre 2022.

Commentaires

Notre-Dame de Paris : PME, TPE, artisans, la restauration est à vous

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil