En direct

NORD-PAS-DE-CALAIS Une année record pour la formation en alternance

le 02/03/2001  |  ImmobilierCollectivités localesNordFrance entièreApprentissage

Une politique ambitieuse de tutorat pour accompagner les jeunes

En 2000, le Nord-Pas-de-Calais s'est placé en tête des régions françaises avec 790 contrats d'insertion par alternance dans le bâtiment.

On a compté 200 contrats (de qualification, d'adaptation ou d'orientation) en plus par rapport à 1999. « Les entreprises ont compris. Elles ont fait le tour de l'intérim. Elles acceptent de former les jeunes », commente Pasquale Leroux secrétaire générale de l'Aref BTP (association régionale pour la formation continue du BTP).

Les travaux publics qui avaient signé seulement 70 contrats de qualification en 1999 ont doublé leurs embauches de jeunes en 2000 avec 77 contrats de qualification et 84 recrutements directs sous statut de salariés. Le budget des aides à la formation en alternance a atteint 4,57 millions d'euros (30 millions de francs) en 2000, avec 760 000 euros en plus pour l'opération exceptionnelle des 84 jeunes du TP. L'Aref a accompagné ces arrivées par la mise en place d'une politique ambitieuse de tutorat. Avec 88 tuteurs formés dans le bâtiment et 36 dans les travaux publics, le Nord-Pas-de-Calais est la première région française en 2000. La profession a donné un coup de pouce efficace : « Si le jeune est en contrat de qualification avec 1 000 heures de formation, nous finançons un quota d'heures pour que quelqu'un s'occupe de lui dans l'entreprise. Si le tuteur est formé, il peut y avoir jusqu'à 30 %, soit 300 heures payées pour cela », explique Pasquale Leroux. « Il faut éviter que le jeune s'en aille ou qu'on le licencie par manque de dialogue », rappelle-t-elle.

En 2001, la directrice de l'Aref veut mettre en place des réunions de concertation avec les professionnels « pour mieux coller aux besoins et faire du sur mesure avec les entreprises. On fera des sortes de plans de formation par corps d'état ».

Des rencontres sont prévues à partir du mois d'avril, d'abord avec les métalliers, le génie climatique, les électriciens et les travaux publics, puis avec d'autres professions. « Si nous pouvons monter des opérations groupées, cela nous donne de la force vis-à-vis des organismes de formation. Nous arrivons avec notre cahier des charges, et nous les mettons en concurrence », souligne-t-elle. L'Aref va aussi poursuivre l'accompagnement de la démarche lancée par la profession et l'Agence nationale pour l'emploi visant à recruter des chômeurs par la méthode des habiletés

« Il faut éviter que le jeune s'en aille ou qu'on le licencie par manque de dialogue »

Pasquale Leroux, secrétaire générale de l'Aref-BTP

Commentaires

NORD-PAS-DE-CALAIS Une année record pour la formation en alternance

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur