En direct

Nord Pas-de-Calais Le conseil régional adopte son budget en première lecture

annick loréal |  le 24/01/1997  |  NordPas-de-CalaisFrance entièreCollectivités localesEducation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nord
Pas-de-Calais
France entière
Collectivités locales
Education
Etat
Aménagement
Architecture
Valider

-Pause fiscale et montée en puissance du plan lycées. -Les nouvelles compétences gonflent le budget. -Les investissements sont stables.

Grande première au conseil régional 17 janvier : pour la première fois depuis 1992, Marie-Christine Blandin, sa présidente, a réussi à faire adopter le budget en première lecture.

Il était difficile, il est vrai, à l'opposition de contester la pause fiscale et le recours modéré l'emprunt prévu dans le projet préparé par l'exécutif. Par ailleurs, la charge de la dette atteignant déjà 815 millions de francs par an, les marges de manoeuvres sont limitées.

Priorité aux lycées

La forte augmentation du total budgétaire (5,3 milliards de francs contre 4,5 milliards en 1996) ne doit pas faire illusion. Elle résulte des nouvelles compétences assurées par la Région, le crédit formation individualisé (CFI) et surtout le TER, la convention Région-SNCF sur l'expérimentation entrant en vigueur le premier février. Celles-ci gonflent recettes (dotation de l'Etat) et dépenses de 715 millions de francs.

Dans ce contexte budgétaire serré, le niveau des investissements est maintenu à 1,7 milliard de francs contre 1,67 milliard en 1996.

Sur ce total, le Plan Lycées se taille la part du lion avec un volume de crédits de paiement de 935,5 millions de francs (1,1 milliard avec les reports). Dix opérations de réhabilitation lourde seront effectuées en 1997 (« Le Moniteur » du 3 janvier).

Les autorisations de programme, d'un montant de 1,8 milliard de francs pour l'ensemble de la section formation initiale et supérieure annoncent la poursuite de cette priorité dans les années à venir.

Dans la section transports et infrastructures, les investissements ressortent à 364 millions de francs, dont 60 millions pour le programme de rénovation des gares TER (lignes Hirson-Lille-Jeumont-Busigny et Lille-Lens) et la remis en état de la gare de Lille-Flandres.

Seulement cent millions pour les routes

Cent millions de francs seulement sont attribués au programme routes, en baisse constante depuis 1992 et pour lequel le conseil régional n'entend pas suppléer au retard pris par l'Etat sur l'avancement du contrat de Plan Etat-Région.

Dans les équipements portuaires maritimes, 26 millions de francs sont ouverts en autorisations de programme sur plusieurs années pour la construction du quai nord du bassin Loubet à Boulogne.

A noter également 60 millions de francs d'autorisations de programme (et 35 millions de francs en crédits de paiement pour 1997) pour la requalification de la Sambre et de la Lys. La réalisation de bases et relais nautiques, afin de soutenir le développement du tourisme fluvial, figure pour 23 millions de francs de crédits de paiement.

Dans le cadre de la politique de requalification des friches industrielles, 17 millions de francs d'investissements, soit autant que l'année dernière, sont prévus pour le traitement de 800 ha nouveaux de friches.

A noter, au chapitre culture, l'annonce de la rénovation des musées d'Arras, Calais, Berck, Saint-Omer et Roubaix et d'aménagements à l'écomusée de Fourmies-Trélon, au musée portuaire de Dunkerque et au centre historique de Lewarde.

Enfin, en prévision de la Coupe du Monde 1998 de football, une ligne spécifique dotée de 31 millions de francs d'autorisations de programme est ouverte pour la rénovation du stade Bollaert à Lens.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur