En direct

NORD Le sud du Nord dopé par les aides de l'Etat

le 20/07/2001  |  NordCollectivités localesUrbanismeAménagementEtat

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nord
Collectivités locales
Urbanisme
Aménagement
Etat
Architecture
Valider

30,5 millions d'euros octroyés

C'est un gros coup de pouce au sud du Nord qui ressort des décisions du comité interministériel d'aménagement et de développement du territoire (CIADT) du 9 juillet, octroyant 30,5 millions d'euros (près de 200 millions de francs) aux trois arrondissements d'Avesnes, Cambrai et Valenciennes. Ces crédits s'ajouteront aux autres financements (contrat de Plan, politique de la ville, etc.) abondants sur ce territoire.

L'Etat admet, de fait, la nécessité d'un traitement « différencié » pour le sud du Nord, du fait des lourds handicaps socio-économiques de ce secteur. Un programme d'action spécifique a donc été élaboré, en concertation étroite avec les acteurs locaux, programme qui se décline en une trentaine de mesures spécifiques.

Maubeuge est bien servie avec 3 millions d'euros (19,7 millions de francs) d'aides pour la création d'une zone d'activités pour l'accueil d'équipementiers à côté de l'usine MCA, le financement d'une étude préalable à la remise en service de la voie ferroviaire Maubeuge-Mons, des aides à la création d'un centre de loisirs aériens transfrontalier sur la base de Salmagne et un accès aux aides « revitalisation urbaine » pour les quartiers maubeugeois non couverts par le grand projet de ville (GPV), et surtout 2 millions d'euros (13,1 millions de francs) pour un deuxième département universitaire. Il s'agit, en fait, de la création d'un IUP (institut universitaire professionnalisé) axé sur les « sciences des matériaux », délivrant des diplômes bac + 5.

Université en centre-ville

A côté devraient se créer des licences professionnalisées et des antennes de la faculté catholique de Lille. Ces éléments forment une base solide pour un campus universitaire que Rémi Pauvros, maire de Maubeuge, aimerait voir se développer en centre-ville.

Cambrai est aussi bien dotée : financement de l'étude de faisabilité de la création d'un centre d'essais autoroutiers sur l'ancienne base aérienne de Niergnies, aides pour la création de pépinières d'entreprises, aides diverses aux entreprises locales. Cambrai est en tête de liste des villes qui bénéficieront des 5,3 millions d'euros (34,8 millions de francs) de crédits de l'axe « revitalisation urbaine », pour le projet de reconversion de la caserne Mortier. Des autres villes qui accéderont à ces crédits, Le Cateau-Cambrésis arrive en tête pour un projet de restructuration de son centre, en articulation avec le nouveau musée Matisse.

L'Etat appuiera aussi la création d'une dizaine de grandes zones d'activités et va financer une étude globale sur le potentiel de développement touristique du sud du Nord. Enfin, 3 millions d'euros (19,7 millions de francs) sont affectés au projet d'écostation du Val-Joly,(57 millions d'euros, soit 373,9 millions de francs), dont les deux tiers doivent être financés par des investisseurs privés.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur