En direct

- ©

"Non opportunité" d'un 3ème aéroport parisien

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 10/07/2003  |  transportArchitectureAménagement

La mission d'information parlementaire sur "l'avenir du transport aérien français et la politique aéroportuaire" a conclu à "la non opportunité" d'un 3ème aéroport parisien, a affirmé le député PS du Val d'Oise Jean-Pierre Blazy, qui s'en est déclaré "fortement déçu".
Dans un communiqué, il a indiqué que le rapport examiné par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale "conclut à la non opportunité du 3ème aéroport, jugé trop cher et pour lequel le site reste introuvable hors Ile de France".
Cette information a été confirmée par des participants à la réunion de la commission.

Le rapport qui devrait être rendu public la semaine prochaine suggère, selon M. Blazy, 21 propositions. Mais il s'agit, selon lui, "de solutions faussement alternatives comme le développement continu des aéroports parisiens existants, accompagné d'un redéploiement du trafic sur les principaux aéroports régionaux". La mesure phare, a-t-il ajouté, est "l'instauration d'un contrat Etat-Région-Riverains en Ile-de-France dans la perspective de la décentralisation du transport aérien".
Le député, partisan d'un 3ème aéroport, rappelle que 700.000 mouvements annuels sont enregistrés sur Roissy et Orly. Contenir le trafic au niveau actuel ressemble à "un laisser-aller sur Roissy", a-t-il dit.
"Nous proposer de maintenir pour les 20 prochaines années la situation actuelle est proprement inacceptable. On prépare pour les populations riveraines en Ile-de-France et en Province, sans leur dire, des nuisances supplémentaires", a ajouté M. Blazy.

La mission d'information parlementaire a été mise en place à l'automne dernier au sein de la commission des Affaires économiques que préside Patrick Ollier (UMP). Son objectif était de donner un avis sur la nécessité ou non de mettre en place une 3ème plate-forme aéroportuaire.
Le 27 juin, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin avait laissé entendre sur France 3 Ouest qu'il n'était "pas favorable" à un 3ème aéroport parisien, déclarant préférer le développement des aéroports régionaux.

Commentaires

"Non opportunité" d'un 3ème aéroport parisien

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur