En direct

Nogent-sur-Marne Restructuration des gares RER et routière

francis gouge |  le 30/04/1999  |  LogementTransportsCollectivités localesArchitectureSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Transports
Collectivités locales
Architecture
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
France entière
Professionnels
Transports mécaniques
Valider

Ce projet de pôle multimodal s'accompagne de la réalisation de trois programmes de logements.

Les gares RER et routière de Nogent-sur-Marne vont être réaménagées et transformées en pôle multimodal. Il s'agit de faciliter la liaison entre les deux modes des transports pour les 10 000 voyageurs qui transitent ici quotidiennement. Les quatre lignes de bus (113, 114, 120 et 210), implantées de part et d'autre de l'avenue Georges-Clemenceau, seront regroupées en surface autour d'un terre-plein central. Une salle d'attente protégée des intempéries, un bureau d'information et de vente des billets seront mis à leur disposition. Un escalier mécanique les conduira directement du RER au départ des bus et trois ascenseurs seront installés pour les personnes à mobilité réduite.

Une nouvelle entrée sera créée pour le RER, avenue de Joinville, sous forme d'un patio orné de plantes.

Enfin 2 300 m2 de locaux d'activités seront construits sous le pont de la gare routière pour les agents de la RATP affectés à l'entretien des voies.

Les travaux devraient démarrer à l'automne 1999 (appels d'offres d'ici à l'été) et ceux des locaux d'activités en janvier 2000 (appels d'offres à l'automne 1999) avec une livraison, pour l'ensemble, dans le courant du premier trimestre 2001.

Pour financer ce projet (48 millions de francs TTC), qu'elle prend en charge à hauteur de 53 % (les 47 % restants étant apportés par le Syndicat des transports parisiens et la région), la RATP a décidé de vendre 10 000 m2 de terrains adjacents à deux de ses filiales : la SA d'HLM Logis-Transports et la SEDP (Société d'études et de développement patrimonial). Elles vont y réaliser trois programmes de logements qui devraient être livrés à l'été 2002 (voir encadré ci-dessous).

L'architecte en chef de l'ensemble de l'opération est Franck Taïeb, à qui a également été confiée la conception des locaux d'activités.

Des PLA et des maisons individuelles en accession

La SA d'HLM Logis-Transports va réaliser 35 PLA, avenue de Joinville, pour partie réservés à des agents de la RATP et la SEDP 35 logements et 8 maisons destinées à la vente aux particuliers. Ces deux opérations (7 500 m2 Shon au total) intègrent un passage piéton public et 2 800 m2 d'espaces verts. Les concours d'architecture sont en cours. Remise de la copie en juin.

La SEDP va également construire 14 maisons individuelles en accession adossées à un talus engazonné, avenue Charles-V. Anne Chatelut est l'architecte du plan masse. Chacune des maisons sera confiée à un jeune architecte, après audition.

Appel d'offres : courant 2000 ; début des travaux : 2e trimestre 2001, livraison : été 2002.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur