En direct

Noé et RSI au menu de la rencontre Chanut-Macron
Jacques Chanut, président de la FFB avec le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron - © © Compte twitter de la FFB

Noé et RSI au menu de la rencontre Chanut-Macron

le 09/12/2015  |  Etat

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Etat
Valider

Lors d’un rendez-vous mercredi 9 décembre avec le ministre de l’Économie, le président de la FFB, Jacques Chanut, a fait part de sa "réelle inquiétude" face au projet de loi Noé, qui prévoit de revoir les qualifications nécessaires pour exercer certains métiers.

Pour le président de la FFB, la qualification des artisans n’est pas un frein à l’accès de nouveaux entrants mais un moyen pour la profession d’assurer aux consommateurs une garantie maximale dans la réalisation des travaux. Dès lors les mesures du projet de loi "Noé" (nouvelles opportunités économiques) qui tendent à alléger le niveau de qualification requis ne sont pas acceptables.

Jacques Chanut a cependant reconnu que la volonté du ministre de promouvoir l’expérience acquise, et non uniquement les diplômes, était parfaitement louable. Il existe déjà une voie d’accès à la création dans les métiers de l’artisanat, via la justification de trois années d’expérience professionnelle a d'ailleurs rappelé la FFB.

Jacques Chanut a également rappelé que le dispositif de l’auto-entreprise, tel qu’il existe aujourd’hui, ne répond toujours pas à son objectif premier, à savoir celui d’un tremplin progressif vers le régime classique de l’artisanat.

Interrogé sur le Régime Social des Indépendants (RSI), source d'incompréhension et de colère chez les artisans, le président de la FFB a précisé que la réforme envisagée n’était pas suffisante au regard des attentes des entrepreneurs. Il a, d’ailleurs, été remis au Ministre le Livre Blanc « RSI, agir dans l’intérêt des chefs d’entreprise ! » que la FFB a publié en septembre dernier.

À l’issue du rendez-vous, Jacques Chanut a fait part de son inquiétude « dans un tel contexte de tension, les artisans sont en situation de ras-le-bol et n’ont toujours pas digéré le statut de l’auto-entrepreneur, véritable concurrence déloyale pour nos entreprises du Bâtiment. Pour ne pas jouer aux apprentis-sorciers avec le nouveau projet de loi Noé, une concertation forte avec la Profession est indispensable avant toute annonce ! »

Commentaires

Noé et RSI au menu de la rencontre Chanut-Macron

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur