En direct

Noé, arche des pros du bâtiment en cas de déluge de chantiers
La plate-forme Noé est installée sur la rive droite de Bordeaux, au sein du périmètre de l’OIN Euratlantique. - © © Plate-forme Noé

Noé, arche des pros du bâtiment en cas de déluge de chantiers

Orianne Dupont (Bureau de Bordeaux du Moniteur) |  le 22/12/2017  |  SantéEntreprisesTransportTechniqueEnvironnement

Depuis le 11 octobre, la plate-forme de mutualisation Noé a ouvert ses portes et ses services aux professionnels. Le site géré par le groupement d’intérêt économique (GIE) qui réunit Eiffage Construction, Eiffage Route et Suez multiplie initiatives et innovations pour allier construction et développement durable.

«Le modèle décarboné est différent de la démarche financière de compte d’exploitation habituelle», précise d’emblée Philippe Moulia, administrateur principal du site et directeur d’Eiffage Construction Nord Aquitaine. Une nouvelle manière de fonctionner pour le responsable d’Eiffage et ses associés qui amène des perspectives d’évolution pour ce site expérimental baptisé «Noé» (apaisé en hébreu) en référence à l’idée de ville apaisée.

Un site, plusieurs réponses

Noé est une base vie améliorée située rue de la Benauge, sur la rive droite de Bordeaux, au sein du périmètre de l’OIN Euratlantique, dans le cadre d’une convention d’occupation précaire de dix-huit ans. Deux autres sites à Armagnac et Carle Vernet sont utilisés comme parkings pour faciliter l’accès aux chantiers. La naissance de cette plate-forme est issue d’un appel à manifestation d’intérêt de l’EPA en 2015, dans le cadre de sa démarche «territoire bas carbone». Les trois entreprises du GIE ont eu l’idée d’inventer un site qui répondrait à diverses problématiques: déplacement, stationnement, approvisionnement, location de salles de réunion et de bureaux, location de matériel, restauration, etc. Sur un seul et même site, les entreprises chargent les camions en matériaux (gravats, sable, terre végétale, béton, etc), louent ou achètent du matériel chez les partenaires présents (Loxam, Hilti, Hertz), mangent, utilisent les vestiaires, trouvent des intérimaires (Randstad), organisent leurs réunions de chantier, etc. Elles peuvent également déposer de la terre polluée grâce à la création d’une ressourcerie par Suez. «Noé devient une base de données en matière de trafic, traçabilité des matériaux, dépollution des terres excavées», précise Philippe Moulia. «En deux ans, notre projet initial a évolué, ajoute-t-il, les contraintes sont devenues des opportunités et aujourd’hui on répond à toute la filière; on essaie de raisonner mutualisation». Courant 2018, une application web verra le jour pour faciliter l’accès aux différents services de la plate-forme. Une nouvelle culture pour ces entreprises qui, une fois adoptée, ne semble plus connaître de limites: monnaie climatique, insertion professionnelle, formation, liens avec les associations et habitants du quartier, déploiement des plate-formes, ouverture à d’autres secteurs économiques, etc. «On décloisonne tout», s’étonne lui-même le responsable d’Eiffage Construction Nord Aquitaine.

Des débuts prometteurs

Accessible depuis deux mois, la plate-forme suscite l’intérêt et semble fonctionner. «On a un trafic intéressant, reconnaît Julien Duperat, responsable régional distribution Bordeaux chez Hilti, et cela va du grand compte au petit artisan dans tous les métiers du bâtiment.» Pour le spécialiste de l’outillage du bâtiment, Noé était également l’occasion de se déployer et d’implanter un Hilti Store sur la rive droite. Même ressenti positif chez son voisin Loxam qui loue du petit matériel sur le site. «Nous sommes idéalement placés, estime Guillaume Herraiz, responsable du secteur, les gens viennent chercher des matériaux et en profitent pour prendre des machines; et on bénéficie du réseau des autres partenaires. On ressent la demande et on pense qu’elle va évoluer avec l’avancée des chantiers. On attend le début de l’opération Belvédère pour un réel démarrage de l’activité.»

Noé en chiffres

2,5 hectares d’emprise sur la rive droite de Bordeaux

3 sites à Bordeaux

2,5 millions d’euros d’investissement sur fonds propres des entreprises du GIE

16O places de parking

6 salariés

25 personnes travaillent sur la plate-forme

Commentaires

Noé, arche des pros du bâtiment en cas de déluge de chantiers

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX