En direct

NIEVRE La RN7 bénéficie d'une dernière enveloppe de 750 millions de francs

CHRISTIANE PERRUCHOT |  le 10/12/1999  |  NièvreCollectivités localesTransportsAménagementLoiret

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Nièvre
Collectivités locales
Transports
Aménagement
Loiret
Paris
Cher
Puy-de-Dôme
Architecture
Valider

Le désenclavement routier et autoroutier du département doit s'achever en 2005

L'ouverture, le 17 novembre, de 64 km de l'autoroute A77, entre Dordives, près de Montargis, et Briare (Loiret) amorce le désenclavement de la Nièvre qui se poursuivra grâce au deuxième tronçon, de Briare à Cosne-sur-Loire (32 km) dont la mise en service est annoncée pour juin 2000.

En se substituant en grande partie à la RN7, cet axe nord-sud sera complémentaire de l'A71 (Paris - Bourges - Clermont-Ferrand) et de l'A6. Il devrait voir circuler 10 000 à 12 000 véhicules par jour, dont 2 000 au détriment de l'autoroute du Soleil. De plus, il permettra de mettre Nevers à moins de deux heures de Paris.

Parallèlement à cette réalisation de la Société des autoroutes Paris-Rhin-Rhône, la DDE de la Nièvre poursuit d'autres aménagements sur la RN7, en aval de Nevers.

Aménagement de Nevers à Magny-Cours

La mise en service, au début 2000, de la déviation sud de Cosne-sur-Loire et de la mise à deux fois deux voies de la RN7 entre Cosne et Pouilly-sur-Loire, précède la déviation de Pougues (9 km), à une dizaine de kilomètres de Nevers, pour le premier semestre 2001, et la liaison Nevers-Magny-Cours (9 km). Lors des négociations du contrat de Plan Etat-région, François Lépine, préfet de région, a confirmé le financement à 100 % par l'Etat de cette section, conformément au plan spécifique décidé en 1989. Elle sera aménagée à deux fois deux voies, avec le statut de route express non concédée, limitée à 110 km/h.

Les études de projet, en cours, évaluent les travaux à 750 millions de francs. Le calendrier n'est pas encore arrêté. En fonction des enveloppes annuelles accordées, l'ensemble de la partie nivernaise de la RN7 devrait être achevé en 2005.

Une solution pour l'entretien des accotements

La déviation de Pougues fait l'objet d'une procédure originale qui résout le problème d'entretien des abords de la voie de circulation. La DDE de la Nièvre a signé une convention à l'amiable avec l'association des propriétaires riverains. Tous agriculteurs, ils ont cédé provisoirement leurs droits pour autoriser les services de l'équipement à effectuer les travaux de drainage et d'aménagement des bas-côtés. La seule obligation du maître d'ouvrage est de rétablir les couches de terre végétale et de clôturer les terrains. L'entretien se fera ainsi naturellement par la simple poursuite d'une activité agricole.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil