En direct

NIEMEYER, LES DESTINS CONTRASTÉS D'UN PATRIMOINE FRANÇAIS MÉCONNU
PHOTO - 25413_1500542_k2_k1_3471903.jpg - ©

NIEMEYER, LES DESTINS CONTRASTÉS D'UN PATRIMOINE FRANÇAIS MÉCONNU

Raphaëlle Saint-Pierre |  le 18/05/2021

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider

Après le Brésil, la France est le pays qui compte le plus grand nombre d'œuvres d'Oscar Niemeyer. Au-delà des célèbres édifices - le siège du Parti communiste à Paris ou la maison de la culture du Havre -, plusieurs bâtiments construits entre la fin des années 1960 et les années 1980 restent méconnus. Certains sont peu protégés, délaissés, ou ont déjà subi des atteintes à leur intégrité architecturale, paradoxalement souvent avec l'accord de leur auteur. La parution de l'ouvrage Oscar Niemeyer en France, un exil créatif , de Vanessa Gr ossman et Benoît Pouvreau, est l'occasion de dresser un état des lieux de ce patrimoine d'exception, dont la rénovation, la réutilisation et la préservation posent question.

En 1964, l'oppression et les menaces de la dictature militaire au Brésil poussent à l'exil Oscar Niemeyer (1907-2012), [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil