En direct

Nicolas Sarkozy rejette un important projet éolien offshore en Vendée
Tout savoir sur l'éolien - © © Phovoir

Nicolas Sarkozy rejette un important projet éolien offshore en Vendée

Jean-Philippe Defawe, bureau de Nantes |  le 29/11/2010  |  VendéeFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Vendée
France
Valider

Selon un courrier adressé par le chef de l'Etat à Philippe de Villiers, le gouvernement aurait « décidé de ne pas retenir la zone au large de l'Ile de Noirmoutier » dans les appels d'offres nationaux pour la construction de quelque 600 éoliennes en mer.

Dans ce courrier daté du 12 novembre, Nicolas Sarkozy souligne avoir "pris bonne note de l'avis de l'ancien président du conseil général qui s'est en toujours opposé à ce projet de parc éolien offshore (100 mâts) porté par le groupe allemand WPD.
« C'est une bien triste nouvelle pour la région des Pays de la Loire » a déclaré Jacques Auxiette, le président du conseil régional. « Ce projet est pourtant largement soutenu par les acteurs locaux et l'ensemble de la majorité régionale, y compris les élus UMP dont Christophe Béchu et Franck Louvrier son conseiller en communication qui ont voté un vœu soutenant ce projet le 1er juillet dernier. Ce projet est même le seul en France à avoir bénéficié du soutien écrit du Comité Régional des Pêches » s'insurge le président de la région qui a qualifié cette annonce d'"absurde et incompréhensible".
Un projet d'éolien offshore pourrait toutefois être retenu dans la région : celui de Guérande. Mais pour Christophe Clergeau, 1er Vice-Président « seule la construction conjointe de deux parcs, celui du banc de Guérande et celui des deux Iles (Yeu et Noirmoutier) permettra d'atteindre la taille critique à l'émergence d'une filière industrielle locale ».
« Il existe en effet un seuil pour déclencher les décisions d'investissements qui restent conditionnées à la nécessité de disposer de marchés et de commandes à un horizon atteignable. Or, la zone propice vendéenne devait être l'une des plus compétitives grâce à sa position géographique proche des zones industrielle de fabrication » a expliqué l'élu.
Selon la Région, le projet retoqué des deux Iles représente à lui seul « un investissement potentiel de 2 milliards d'euros, dont 45 % environ pourrait être captés par les entreprises locales, représentant plus de 1 000 emplois potentiels ».

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur