En direct

Nice : pas d’indemnisation pour Cari dans l’affaire du Grand Stade

Defawe Philippe |  le 04/12/2007  |  EntreprisestransportAlpes-Maritimes

Le groupe Cari pensait en avoir terminé avec l’affaire du Grand Stade, grâce à l’accord conclu avec la ville sur une indemnité transactionnelle de plus de 16 millions d’euros, correspondant aux remboursements des sommes engagés dans la préparation de ce projet et à la réparation du préjudice.
C’était sans compter avec la proximité des élections municipales à Nice et les divisions apparues dans la majorité municipale avec la candidature de Christian Estrosi (UMP), opposé au maire sortant Jacques Peyrat (également UMP). Ce dernier a été en effet mis en minorité lors du vote de la délibération validant ce protocole transactionnel. "Il s’agit d’un vote contre toute analyse du dossier, qui va à l’encontre des intérêts de la ville et les élus qui ont agi ainsi en porteront la responsabilité" a commenté Jacques Peyrat, à l’issue de ce conseil municipal. L’abandon de cette conciliation devrait déboucher sur une longue procédure contentieuse pour réparer la non-exécution de ce contrat de concession passé entre la ville et Cari en janvier 2006 puis annulé par le tribunal administratif.

Commentaires

Nice : pas d’indemnisation pour Cari dans l’affaire du Grand Stade

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur