En direct

Nice met à l’honneur « l’architecture primée »
Hommage aux architectes niçois - © © Ville de Nice

Nice met à l’honneur « l’architecture primée »

Rémy Mario (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 16/07/2013  |  ArchitectureInternationalAlpes-MaritimesParisProfession

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Architecture
International
Alpes-Maritimes
Paris
Profession
Valider

A Nice, au Forum d’Urbanisme et d’Architecture, la Ville vient de donner le coup d’envoi de son exposition d’été « Nice : l’architecture primée », co-organisée avec Le Moniteur. Le public peut y découvrir les Prix nationaux d’Architecture du Moniteur 2012 et une place toute particulière est réservée aux trois prix décernés à des équipes niçoises au cours de ces dernières années.

Avec une scénographie assurée par l’agence niçoise CAB Architectes, cette exposition, lancée à l’occasion des 30 ans de l’Equerre d’Argent du Moniteur et qui se tient jusqu’au 13 septembre, présente l’ensemble des projets primés et nommés -Equerre d’Argent et Première Œuvre- en 2012 sur le territoire national mais porte aussi un regard sur les réalisations des trois équipes niçoises récompensées ces dernières années : la cité artisanale de Valbonne d’André Comte et Stéphane Vollenweider, Prix de la Première Œuvre 2007, le centre de maintenance du tramway de Nice de Marc Barani, Equerre d’Argent 2008, le pôle petite enfance de La Trinité de CAB Architectes (Jean Patrice Calori, Bita Azimi et Marc Botineau), Equerre d’Argent 2012.

Exigence de qualité architecturale

« Trois prix d’architecture du Moniteur en à peine cinq ans pour des architectes niçois, c’est exceptionnel et seule Nice, en dehors de Paris, a réussi cet exploit. Et comme si ces distinctions ne suffisaient pas, Marc Barani s’est vu attribuer le 25 juin dernier le prestigieux Grand Prix National de l’Architecture 2013 pour l’ensemble de son œuvre. Cette succession de prix, sans égale dans aucune autre métropole régionale, souligne incontestablement le talent et l’engagement des architectes niçois » s’est félicité Christian Estrosi, maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d’Azur, lors de l’inauguration de l’exposition.

« Elle récompense aussi d’une certaine façon les exigences de qualité architecturale des maîtres d’ouvrages locaux qu’ils soient publics ou privés. Ceux-ci contribuent avec de tels projets à nourrir les ambitions urbaines de notre territoire » poursuit-il. A ses côtés Marc Barani a rappelé le rôle tenu par Alain Philp, aujourd’hui adjoint à l’urbanisme et précédemment directeur du CAUE de Nice mais aussi par l’architecte Pierre Fauroux, pour fédérer et rassembler les architectes azuréens autour d’un projet commun. Sur un territoire qui n’a pas d’école d’architecture mais qui peut s’appuyer sur son patrimoine historique, ses sites et ses paysages, « la reconnaissance de notre travail effectué par des équipes très cosmopolites, fidèles en cela à la tradition de Nice terre d’accueil, nous permet de faire entendre notre voix au loin » se réjouit Marc Barani.

Commentaires

Nice met à l’honneur « l’architecture primée »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Exécution des marchés publics

Exécution des marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur