En direct

Nice: le ministre de la Culture s'oppose à la démolition de la Gare du Sud

PERRIER François |  le 19/07/2004  |  CorseNiceAlpes-MaritimesPyrénées-OrientalesBouches-du-Rhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Corse
Nice
Alpes-Maritimes
Pyrénées-Orientales
Bouches-du-Rhône
Aude
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Lozère
Hérault
Var
Vaucluse
Gard
Principauté de Monaco
Aménagement
Culture
Transports
Architecture
Profession
Valider

Pressentie ces derniers jours, la décision défavorable du ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, pour la démolition la Gare du sud quartier Libération-Malausséna à Nice vient de tomber. Dans un courrier adressée à Jacques Peyrat, sénateur maire de Nice, le ministre évoque " l'acte grave " que représenterait " la démolition même accompagnée d'un remontage partiel d'un édifice inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques ", ce " qui justifie que toutes les possibilités aient été expertisées avant de prendre une décision irréversible ". Le ministre de la Culture propose à la ville de mettre en place un groupe de réflexion chargé de faire des propositions pour concilier un projet d'aménagement avec une reconversion totale ou partielle de la gare.
Pour la municipalité, cette décision est un coup d'arrêt, sans doute définitif, au projet d'aménagement de la Gare du Sud confié à l'architecte Pierre Louis Faloci et initié en 1998. Le dossier se retrouve aujourd'hui au point zéro. La ville prévient toutefois que, si cette mesure de protection devenait définitive, elle pourrait se retourner contre l'Etat.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil