En direct

Nice: le chantier du tramway arrive en coeur de ville

PERRIER François |  le 09/08/2004  |  CorseNiceAlpes-MaritimesPyrénées-OrientalesBouches-du-Rhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Corse
Nice
Alpes-Maritimes
Pyrénées-Orientales
Bouches-du-Rhône
Aude
Alpes-de-Haute-Provence
Hautes-Alpes
Lozère
Hérault
Var
Vaucluse
Gard
Principauté de Monaco
Aménagement
Transports
Collectivités locales
Architecture
Valider

Après Nice-Nord il y a un an, Saint Roch puis Jean Jaurès en juin dernier, le chantier du tramway de Nice s'installe pour de longs mois en centre ville. Et les automobilistes vont devoir prendre leur mal en patience avec de nombreuses réductions de voies de circulation, des suppressions de places de stationnement et la mise en place " d'axes rouges " prioritaires… Fin juillet, des déviations de réseaux ont commncé place Masséna et vont être suivies fin septembre des travaux de création de nouvelles trémies d'entrées et sorties du parking Masséna (11 mois). Celles-ci sont rendues nécessaires par la transformation de la place avec le passage du tramway. L'étanchéité de la dalle supérieure du parking va également être refaite (8 mois).
Ces travaux sont engagés par Vinci, gestionnaire du parking. Début septembre, quatre axes principaux de déplacement et de transit de la ville vont être investis par le chantier du tramway pour dévier les réseaux dans un premier temps puis construire la plateforme du tramway ensuite: la place Garibaldi (durée des travaux : 16 mois), l'avenue de la République (2 ans), l'avenue Jean Médecin (23 mois) et enfin l'avenue Borriglione (2 ans).
Au niveau des entreprises en charge des travaux de réseaux, un groupement Carillion/TP Spada/Campenon Bernard Méditerranée a été désigné pour le secteur Jean Médecin-Malausséna (marché de 6,6 millions d'euros). Gagneraud/Razel/Prosperi/La Sirolaise va intervenir sur République et place Garibaldi (marché de 10,1 millions d'euros). Secteur Borriglione, les travaux ont été confiés à Eiffage TP/Triverio/Nardelli (6,2 millions d'euros).

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil