En direct

Recrutement : comment NGE veut doubler le nombre de femmes dans ses effectifs
Le Cercle InterElles réunit 15 entreprises afin de favoriser la place des femmes dans les secteurs scientifiques et technologiques. Le groupe NGE est, depuis le 19 octobre, le premier acteur du BTP à en faire partie.

Recrutement : comment NGE veut doubler le nombre de femmes dans ses effectifs

Jessica Ibelaïdene |  le 22/10/2018  |  Antoine MetzgerNGERecrutement BTPETI du BTP

Le groupe de BTP veut renforcer la mixité dans ses effectifs. Un défi de taille : femmes représentent aujourd'hui moins de 10% de ses quelque 11 000 collaborateurs. Pour y parvenir, le groupe vient notamment d’intégrer le cercle InterElles.

C’est officiel depuis le 19 octobre 2018: NGE est le premier groupe de BTP à rejoindre le cercle InterElles. Créé il y a 17 ans et composé de 14 autres grandes entreprises « technologiques et innovantes » - parmi lesquelles Canon, Dassault Systèmes, Engie, ou Orange, pour n’en citer que quelques-unes -, ce réseau a pour objectif d’accroître la mixité des métiers scientifiques et technologiques, d’encourager la carrière des femmes, d’agir auprès des pouvoirs publics en ce sens.

Cet adoubement accompagne une politique plus large du groupe NGE en faveur de la mixité. Comptant environ 11 000 collaborateurs, dont un peu moins de 10% de femmes, son président Antoine Metzger entend doubler leur nombre d’ici à la fin de l’année 2019, le quadrupler à fin 2022.

« Certes, beaucoup de femmes occupent des fonctions supports dans le groupe, certaines avec des positions importantes notamment dans les services juridiques. Mais nous en comptons encore peu dans les travaux, que ce soit du côté de l’encadrement ou de la production », constate-t-il.

Profiter du fort besoin en recrutement pour améliorer la tendance

Il semblerait que ce soit le moment idéal pour améliorer la situation. « Nous avons de forts besoins de recrutement [le groupe compte embaucher environ 2000 personnes par an en moyenne sur cinq ans, NDLR], et c’est donc l’occasion d’inverser la proportion », estime Antoine Metzger. Sans se faire d’illusion pour autant : « nous n’obtiendrons pas la parité, mais pouvons obtenir rapidement un paysage plus équilibré. »

Par ailleurs, il observe que les lignes sont en train de bouger dans le BTP concernant la place des femmes dans les entreprises. « Clairement, avant, les ingénieures n’allaient pas dans les travaux publics. Mais la population actuelle est en croissance forte. 25% des projets de fin d’étude que nous accompagnons sont portés par des jeunes femmes. A la fin, elles représentent 36% des embauches. »

Du côté des effectifs ouvriers, « nous devons les rassurer, nos métiers ne se limitent pas à tenir une pelle et une pioche. Chez NGE, nous avons beaucoup de conductrices d’engins, et mettons en place plein de petites attentions pour en attirer toujours plus », explique-t-il. Cela passe, par exemple, par la mise à disposition d’équipements de protection individuelle adaptés.

Partage de bonnes pratiques

Grâce à son intégration au cercle InterElles, NGE attend plusieurs améliorations : contribuer à changer le regard sur les TP, trop souvent biaisé et caricatural ; montrer que le secteur est « technologique et innovant » ; le faire mieux connaître auprès des femmes, notamment des ingénieures ; échanger des bonnes pratiques avec de grandes entreprises dans d’autres secteurs d’activité, « extrêmement en avance sur nous ».

Antoine Metzger l’assure : « Les portes de l’entreprise sont ouvertes aux jeunes femmes à tous les échelons. » Son souhait ultime : que celles du prochain comité exécutif, pour le moment exclusivement composé d’hommes, le soient également.

Commentaires

Recrutement : comment NGE veut doubler le nombre de femmes dans ses effectifs

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur