En direct

Reparti à 90%, NGE appelle à une reprise
Antoine Metzger, président de NGE. - © NGE

Reparti à 90%, NGE appelle à une reprise "gagnant-gagnant"

Adrien Pouthier |  le 19/05/2020  |  NGEAntoine MetzgerReprise des chantiersFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

NGE
Antoine Metzger
Reprise des chantiers
Entreprises
France
Valider

Le président du groupe Antoine Metzger a appelé les donneurs d'ordres à partager les coûts d'adaptation de la construction à la crise sanitaire.

Le 4 avril dernier, le gouvernement avait placé sous la responsabilité des préfets de département et de région la reprise de 4 chantiers prioritaires pour la réouverture d’infrastructures essentielles « répondant à des urgences avérées ».

NGE a participé à la poursuite, durant le confinement, de trois de ces chantiers (RN 116 dans les Pyrénées-Orientales, deux lignes ferroviaires dans le Loir-et-Cher et les Hauts-de-Seine) qui sont désormais achevés. Une partie de la RN116 a d'ailleurs été remise en service le 19 mai.

Plus largement, ce sont aujourd'hui 90% des chantiers de NGE qui ont repris en France et à l’international. "Pendant le confinement, nous avons vécu un mouvement de solidarité et de mobilisation inédit : les 3 chantiers, pour lesquels le hasard du calendrier a fait que nous soyons sollicités simultanément, nous ont donné une longueur d’avance dans la maîtrise des procédures sanitaires grâce à l’engagement de plus de 50 collaborateurs volontaires et maîtrisant des disciplines très complémentaires pour chacune de ces interventions. Leurs retours d’expérience ont donné confiance à tous nos collaborateurs", a souligné Antoine Metzger,président de NGE.

Partager les surcoûts

Il a également mis en exergue "le rôle des TPE-PME et des ETI du BTP (...) au service des territoires pour maintenir des axes économiques vitaux" et l'importance de métiers "qui s’adaptent perpétuellement aux risques et investissent massivement pour la sécurité de leurs collaborateurs".

Si les surcoûts induits par la nouvelle organisation des chantiers chez NGE (distribution massive de masques, de gel et de tous les nouveaux équipements sanitaires nécessaires, adaptation des surfaces de travail, présence d'un référent Covid par chantier, postes de travail repensés) n'ont pas encore été calculés, Antoine Metzger a rappelé que ce "facteur inflationniste", les entreprises de construction ne pourraient pas "l'assumer seules".

"Après avoir pu compter sur notre engagement sans faille pour accomplir les missions prioritaires et relancer un niveau de production compatible avec les mesures de protection anti-covid, les donneurs d’ordre ont à s’interroger sur leur rôle dans une reprise qui sera compliquée pour tous mais où nous devons reconstruire gagnant-gagnant", a conclu le président de NGE.

Commentaires

Reparti à 90%, NGE appelle à une reprise "gagnant-gagnant"

Votre e-mail ne sera pas publié

Pierre, entrepreneur

19/05/2020 16h:07

tout à fait d'accord ! Malheureusement, les belles paroles consensuelles de certains maitres d'ouvrages pendant le confinement ont laissé la place à la réalité des chiffres : le maitre d'ouvrage consent, dans sa grande générosité, à prendre une grande partie des frais "sanitaires" de la base vie (désinfection quotidienne, achat des produits de nettoyage dans le meilleur des cas), l'entreprise prend le reste, c'est à dire la plus grande part : immobilisation du matériel pendant le confinement, temps "sanitaire", estimé à 1/2 h / jour / compagnon, achat des masques, gels nettoyant, compléments pour transport, perte de rendement, à confirmer, surcoût encadrement dû à l'allongement du délai lorsque le nombre de personnes est limité par le coordonnateur SPS...) . C'est ce qu'on appelle gagnant / gagnant ? A ce petit jeu mortifère, seules les entreprises les plus saines survivront....

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur