Industrie/Négoce

Net repli du volume d’affaires pour le Groupe Mr.Bricolage en 2017

Mots clés : Centre commercial - Distribution - Magasin

Si les ventes en magasins à l’international progressent de 2 %, celles réalisées en France continuent de s’effriter de 5,3 %. Quant à l’activité e-commerce, elle chute de 45,4%.   

Malgré la mise en œuvre de son plan stratégique baptisé REBOND il y a 16 mois, le Groupe de distribution bricolage continue de souffrir. Son volume d’affaires ne cesse de s’effriter. En 2017, ses 755 magasins en France et dans le monde (chaînes Mr.Bricolage et Les Briconautes ainsi que les enseignes indépendantes affiliées) ont réalisé 2,0 Md€, en baisse de -4,8 % à surfaces courantes et de -1,3 % à magasins comparables. Dans le détail, c’est en France que Mr.Bricolage éprouve le plus de difficulté.

Fermeture de 15 magasins

Les sorties caisse enregistrées par ses 687 établissements ont dévissé de -5,3 % (-1,4 % en comparable) à 1,8 Md€ alors que ses réseaux à l’international (68 points de vente 8 pays) ont vu leurs ventes croître de 2,0 % (+2,2 % en comparable). « Cette variation s’explique principalement par le redimensionnement du parc intégré, l’une des priorités du plan REBOND, explique le Groupe dans un communiqué. En effet, il a fermé 15 magasins sur les 17 initialement prévus et en a cédé 6. Au 31 décembre 2017, il ne comptait plus que 66 points de vente en propre (65 sous enseigne Mr.Bricolage et 1 Les Briconautes) contre 87 un an auparavant.

E-commerce en berne

L’autre mesure du plan REBOND a été la refonte de l’activité e-commerce. Malgré le lancement des nouveaux sites mr-bricolage.fr (web to store) et le-jardin-de-catherine.com (pureplayer), elle a fortement dégringolé. Les ventes livrées à domicile et les ventes retirées dans les relais colis Mr.Bricolage ont chuté de 45,4 % sur l’année à 9,2 M€. La mise en oeuvre du plan REBOND va se poursuivre en 2018. Il devrait permettre, selon le communiqué,  « d’amorcer une nouvelle phase de croissance ainsi qu’une amélioration  des résultats de la compétitvité » notamment avec la rationalisation et le renouvellement de l’offre.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X