En direct

Négociation sur la pénibilité au travail : François-Xavier Clédat remplace M. Gautier-Sauvagnac

Defawe Philippe |  le 29/10/2007  |  EntreprisesFrance TravailTemps de travail

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France
Travail
Temps de travail
Valider

François-Xavier Clédat, président de Spie Batignolles, quatrième groupe français de BTP, a été désigné nouveau chef de file du patronat dans le cadre de la négociation sur la pénibilité au travail, a indiqué lundi le Medef dans un communiqué.
François-Xavier Clédat succède à Denis Gautier-Sauvagnac mis en cause pour des retraits suspects dans les caisses de l'UIMM (patronat de la métallurgie). M. Gautier Sauvagnac s'était déjà retiré des négociations sur la modernisation du marché du travail, où il a été remplacé par Cathy Kopp, DRH du groupe Accor.
"Laurence Parisot, présidente du Medef, en concertation avec Jean-François Roubaud, président de la CGPME et Pierre Martin, président de l'UPA, a désigné François-Xavier Clédat, président de Spie Batignolles, chef de file de la délégation patronale de la négociation pénibilité au travail", précise le communiqué du Medef.

Une réunion prévue le 22 octobre dans le cadre de la négociation sur la pénibilité entre syndicats et patronat avait été annulée, sur demande du Medef, en raison du changement du chef de file de la délégation patronale, selon des sources syndicales.
Cette négociation, qui tente de définir des critères qui permettraient à des salariés usés prématurément par leur travail de partir en retraite anticipée, a démarré il y a plus de deux ans et demi. Elle s'inscrit dans le cadre de la réforme Fillon des retraites de 2003.
Le syndicat CFTC a déclaré attendre de M. Clédat "qu'il débloque la situation" dans cette négociation, dans un communiqué.
Il lui a souhaité "la bienvenue", se félicitant "d'avoir à négocier avec un praticien issu de l'entreprise et d'un secteur où la pénibilité n'est pas inconnue (le BTP, ndlr), plutôt qu'avec un idéologue".
La CFTC ajoute toutefois qu'elle "jugera sur les actes et sur la capacité de M. Clédat à débloquer une situation enlisée depuis près de deux ans du fait de l'intransigeance du patronat".

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur