En direct

Nathanaël Cornet-Philippe élu président du syndicat des démolisseurs
Nathanaël Cornet-Philippe, nouveau président du SNED - © © Gilles Rambaud

Nathanaël Cornet-Philippe élu président du syndicat des démolisseurs

Gilles Rambaud |  le 25/06/2012  |  Nord

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Nord
Valider

Le Syndicat national des entreprises de démolition (SNED) veut accélérer la professionnalisation du secteur.

Réuni à Lille le 22 juin dernier pour son congrès annuel, le syndicat national des entreprises de démolition (SNED) a élu Nathanaël Cornet-Philippe à sa présidence. Il succède à Daniel Midavaine qui a effectué deux mandats de trois ans. Nathanaël Cornet-Philippe dirige l’entreprise Prestosid qui emploie 130 personnes et intervient dans les domaines de la déconstruction, du désamiantage et du sciage de béton, trois métiers qui forment également les trois sous-sections du SNED. « Notre syndicat compte 144 entreprises adhérentes qui ont réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 720 millions d’euros en 2011, à peu près équitablement répartis entre les trois spécialités », calcule Daniel Midavaine, le président sortant. Le désamiantage est une activité particulièrement réglementée qui ne peut être effectuée que par une entreprise certifiée. La déconstruction est moins encadrée mais les moyens techniques qu’elle exige limitent l’amateurisme d’autant que le SNED a obtenu que les loueurs de matériels ne proposent pas de pelles atteignant une hauteur supérieure à 20 m, machines indispensables à ce type de chantier. En revanche le sciage et le carottage du béton sont une activité moins connue qui a besoin d’être mieux définie. « Le sciage du béton, c’est comme la démolition il y a quinze ans avec de grandes disparités dans la qualité des prestations et le sérieux des entreprises. Nous allons mener un travail de clarification avec la création d’une certification professionnelle et d’une qualification Qualibat », annonce le nouveau président. Objectif : faire mieux comprendre aux maîtres d’ouvrage la technicité de cette prestation pour la vendre à son juste prix et limiter le « dumping » d’entrepreneurs au savoir-faire autoproclamé.

Commentaires

Nathanaël Cornet-Philippe élu président du syndicat des démolisseurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur