En direct

NANTES/SAINT-NAZAIRE Jean-Marc Ayrault/Joël-Guy Batteux réélus au premier tour des élections municipales

bertrand escolin |  le 16/03/2001  |  Collectivités localesFrance entière

La métropolisation est en marche

Est-ce un hasard ? Jean-Marc Ayrault (maire de Nantes depuis 1989) et Joël-Guy Batteux (maire de Saint-Nazaire depuis 1977) sont réélus au premier tour, avec 54 % des voix. Le score n'est pas un plébiscite - l'opposition arrive à un honorable 34 % à Nantes et 23 % à Saint-Nazaire - mais les conforte dans leur action. Reconnaissance de bilans municipaux autant que de projets annoncés : « Je suis heureux d'avoir fait mon travail avec toute mon équipe, mais je suis aussi conscient de tout ce qui reste à faire », confie Jean-Marc Ayrault au soir de sa réélection.

« Les Nazairiens ont pris conscience que Saint-Nazaire est une grande ville, ils ont repris confiance », explique de son côté Joël Batteux. Au-delà d'une simple gestion urbaine, avec ses réussites (le tramway pour Nantes, le projet ville port pour Saint-Nazaire) et ses incertitudes (île de Nantes, coopération nord-sud Loire pour l'estuaire nazairien), au-delà des mutations réussies (Nantes l'industrieuse réussit sa tertiarisation et attire investisseurs et nouveaux habitants, Saint-Nazaire fief syndical, accompagne l'essor des chantiers de l'Atlantique et d'EADS), c'est une vision commune alliant développement économique et cadre de vie à l'échelle de l'estuaire qu'ont sanctionné les électeurs.

Les deux élus sont convaincus de l'émergence de la métropole Nantes/Saint-Nazaire, au cinquième rang national avec 800 000 habitants. Les projets qui ont abouti dans les deux villes se répondent, la métropole avance sur ses deux pôles : une semaine après la création de la communauté urbaine de Nantes, naissait la communauté d'agglomération nazairienne. L'ancien avant-port de Nantes a su affirmer sa propre vocation économique et mise maintenant sur l'attractivité touristique (ville port, Escal Atlantique dans la base sous-marine). Soutenue du bout des lèvres par le département et la région, cette métropolisation inéluctable, dont la navette ferroviaire (maîtrise d'ouvrage régionale), le port commun, le futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes sont les aspects les plus visibles, a constitué un canevas qui a sous-tendu depuis des années les projets et les perspectives des deux maires ligériens réélus.

Sont également élus ou réélus au premier tour

BRETAGNE

-Auray (56) : Michel Le Scouarnec (gauche plurielle, 52,39 %), sortant ;

-Bruz (35) : Robert Barré (UDF, 53,15 %), sortant ;

-Châteaulun (29) : Yolande Boyer (Gauche plurielle, 100 %), sortante ;

-Guipavas (29) : Henri Pallier (DVD, 50,73 %), sortant ;

-Hennebont (56) : Gérard Perron (gauche plurielle, 54,5 %), sortant ;

-Le Relecq-Kerhuon (29) : Marcel Dantec (DVD, 52,56 %), sortant ;

-Loudéac (22) : Gérard Huet (DVG, 56,27 %) ;

-Ploufragan (22) : Jeanine Tardivel (DVG, 53,45 %), sortant ;

-Pont-l'Abbé (29) : Thierry Mavic (Union droite, 51,19 %) ;

-Saint-Malo (35) : René Couaneau (UDF, 58,72 %), sortant ;

-Vitré (35) : Pierre Méhaignerie (UDF, 65,99 %), sortant.

CENTRE

-Argenton-sur-Creuse (36) : Michel Sapin (PS, sortant) ;

-Bourges (18) : Serge Lepeltier (RPR, sortant) ;

-Dreux (28) : Gérard Hamel (RPR, sortant) ;

-Fleury-les-Aubrais (45) : Pierre Bauchet (UDF, sortant) ;

-Loches (37) : Jean-Jacques Descamps (DL, sortant) ;

-Issoudun (36) : André Laignel (PS, sortant) ;

-Nogent-le-Rotrou (28) : François Huwart (RPR, sortant) ;

-Romorantin (41) : Jeanny Lorgeoux (PS, sortant) ;

-Vendôme (41) : Daniel Chanet (PS, sortant).

NORMANDIE

-Alençon (61) : Alain Lambert (UDF, 60 %), sortant ;

-Avranches (50) : Guenhaël Huet (RPR, 65 %) ;

-Bayeux (14) : Jean-Léonce Dupont (UDF, 66,59 %), sortant ;

-Deauville (14) : Philippe Augier (UDF, 68,17 %), succède à Anne d'Ornano ;

-Equeurdreville-Hainneville (50) : Bernard Cauvin (PS, 59 %) ;

-Falaise (14) : Claude Leteurtre (DVD, 67,31 %), sortant ;

-Flers (61) : Yves Goasdoué (gauche plurielle, 55 %) ;

-Grand Quevilly (76) : Laurent Fabius (PS, sortant) ;

-Granville (50) : Marc Verdier (51,53 %), sortant ;

-Mondeville (14) : Jean-Michel Gasnier (PS, 79,30 %), sortant ;

-Saint-Lô (50) : François Digard (DVD, 62,32 %) sortant ;

-Vire (14) : Jean-Yves Cousin (RPR, 57,22 %), sortant.

PAYS DE LA LOIRE

-Ancenis (44) : Jean-Michel Tobie (DVD, 64 %) ;

-Châteaubriant (44) : Alain Hunault (RPR, 58,84 %) bat Martine Buron ;

-La Baule (44) : Yves Métaireau (DL, 50,05 %), sortant ;

-La Flèche (72) : Guy-Michel Chauveau (PS, 63 %), sortant ;

-La Roche-sur-Yon (85) : Jacques Auxiette (PS, 53,5 %), sortant ;

-Laval (53) : François d'Aubert (DL, 56,90 %), sortant ;

-Les Sables-d'Olonne (85) : Louis Guédon (RPR, 61 %), sortant ;

-Mamers (72) : Michel Corbin (DVG, 51,62 %), sortant ;

-Rezé (44) : Gilles Retière (PS, 62,81 %), sortant ;

-Sablé (72) : Pierre Touchard (RPR, 71,52 %), succède à François Fillon, qui se présente au conseil municipal de Solesmes ;

-Saumur (49) : Jean-Michel Marchand (Gauche plurielle, 53,41 %) bat Jean-Paul Hugot.

PHOTOS :

Jean-Marc Ayrault (à gauche) et Joël-Guy Batteux, respectivement maires depuis 1989 et 1977, sont confortés dans leur action.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur