Aménagement

Nanterre : l’Epadesa confie la mission d’étude urbaine du Faisceau à Obras

Mots clés : Architecte - Métier de la construction - Politique des transports - Transport collectif urbain

L’Etablissement public d’aménagement de La Défense Seine Arche a retenu l’agence d’urbanistes-architectes Obras pour préparer la réalisation des projets de transports d’envergure métropolitaine à Nanterre (Hauts-de-Seine) : prolongement du RER E (Eole), arrivée de la ligne Grand Paris Express et de la Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN).

La désignation de l’agence mandataire Obras (1) fait suite à la mise en place en 2009 d’un groupement de réflexion composé des agences d’architecture et d’urbanisme Obras, KCAP International et Alexandre Chemetoff & associés. Ce groupement, en charge des études de définition du Faisceau, avait alors pour objectif d’étudier et de mieux comprendre le territoire impacté par les infrastructures routières et ferrées aux différents partenaires du projet : Ville de Nanterre, SNCF, RFF, RATP, Conseil général des Hauts-de-Seine, associations et habitants.

 

Les  objectifs pour Obras sur trois ans

– définir des principes d’aménagement du projet de la gare de la Folie et de son environnement.

– réaliser un schéma de référence à l’échelle du Faisceau, de La Défense jusqu’à la Seine (2).

– assurer une assistance à maîtrise d’ouvrage et une mission de cohérence urbaine des projets développés sur ce secteur de 2012 à 2015.

 

Dans le détail, l’étude a pour but de mener une réflexion globale portant sur le quartier de gare de la Folie, sur les conditions d’insertion du réseau ferré d’Eole, sur l’aménagement urbain et paysager des rives du Faisceau et sur la requalification du ruban routier. A cela s’ajoute le développement d’une programmation urbaine mixte aux abords des infrastructures.

(1) Co-traitants : Horizons Paysages (Paysagistes), 6T Mobilités (Mobilités), Icade Aménagement (programmation logements), SECOA (VRD Génie Civil).

 

(2) Le périmètre du Faisceau se compose d’un ruban routier composé de la RD914, la RN314 et le barreau ouest boulevard circulaire, des voies ferrées de raccordement à Saint-Lazare, et les territoires impactés par ces infrastructures. Le Faisceau s’étudie et se conçoit à la fois dans son linéaire de La Défense jusqu’à la Seine et dans son épaisseur constituée par les quartiers situés de part et d’autre de l’infrastructure.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X