En direct

Evénement

Nancy rend hommage à Jean Prouvé

le 29/06/2012  |  ArchitectureEuropeInternationalParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Architecture
Europe
International
Paris
Valider

À partir du 30 juin, la ville de Nancy et le Grand Nancy organisent une grande rétrospective sur Jean Prouvé. L'occasion de redécouvrir l’œuvre de ce constructeur, qui fut aussi chef d'entreprise, fabricant de meuble, enseignant au CNAM....

Comme Antoni Gaudi à Barcelone ou Victor Horta à Bruxelles, le nom de Jean Prouvé sera définitivement associé à la ville de Nancy. La communauté urbaine du Grand Nancy et la Ville lui consacrent un bel évènement, avec l’objectif de réinstaller de façon pérenne l’œuvre de ce constructeur-ingénieur et de lui donner plus de visibilité. Cela commence cet été, avec des expositions temporaires et permanentes et un parcours urbain jalonné de douze stations (1). Et cela devrait se poursuivre jusqu'en 2014, avec l'ouverture du palais des congrès/centre Prouvé en 2013 dans l'ancien centre de tri postal reconverti (œuvre du fils Claude Prouvé, architecte) et l'installation définitive de la Maison tropicale au musée de l'Histoire du fer à Jarville-la-Malgrange (elle est durant l’été exposée au musée des Beaux-Arts).

"Cet événement constitue la plus importante collection publique de l'œuvre de Jean Prouvé, souligne Claire Stoullig, directrice du musée des Beaux-Arts et commissaire général de la manifestation. La cohérence du projet a convaincu institutions et musées de participer à la valorisation du fond Prouvé par des dons, des dépôts ou des prêts".  On pourra ainsi découvrir au musée de l'Histoire du fer les principes constructifs mis en œuvre par l’ingénieur: types portiques, coques, béquilles, voûtes, types réticulaires, à noyau central... 25 objets  y sont exposés en grandeur nature dont dix originaux. En contrepoint, le musée des Beaux-Arts montrera une autre facette de Jean Prouvé : son travail sur les couleurs, les formes géométriques et en séries, qui en font, selon Claire Stoullig, un artiste à part entière de la modernité. Entre ces deux musées, désormais enrichies de deux collections permanentes, le parcours dans la ville fera découvrir des éléments de façade, ferronneries, rampes, et surtout, la maison de Jean Prouvé et son bureau-atelier sur les hauteurs de Nancy.

(1) En savoir plus sur www.jeanprouvenancy2012.com

La rubrique "Architecture & Urbanisme" du Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment consacre son feuilleton de l'été à Jean Prouvé

13 juillet La Maison du Peuple à Clichy-la-Garenne

20 juillet L'habitat en série (maison des Jours Meilleurs, maison des Sinistrés, maison Tropicale)

27 juillet L'école maternelle de Ferrières à Martigues

3 août Le pavillon du Centenaire de l’aluminium à Villepinte

10 août La maison de Jean Prouvé à Nancy

17 août La tour Nobel à La Défense

24 août L'université libre de Berlin

Repères chronologiques

1901 Naissance à Paris de Jean Prouvé

1916-1921 Apprentissage de la ferronnerie dans l’atelier d’Emile Robert à Enghien puis de Szabo à Paris

1924 Installation du 1er  atelier rue Custine à Nancy dans lequel il réalise ses premiers meubles ainsi que des appareils d’éclairage, des grilles, des portes

1926 Rencontre et collabore avec les architectes Mallet–Stevens, Le Corbusier, Jeanneret et Herbé à Paris

1929 Premier brevet pour cloison amovible

1930 Membre fondateur de l’Union des Artistes Modernes (l’UAM)

1931 Ouverture d’un grand atelier à Nancy ; il fonde la société anonyme Les Ateliers Jean Prouvé

1939- 1944 Pendant la guerre, il entre dans la Résistance. A la fin de la guerre, il sera durant quelques mois maire de Nancy et délégué à l’Assemblée consultative. Etudes d’habitations démontables ; construction de 400 maisons pour les sinistrés de Lorraine

1947 Transfert de la société des Ateliers Jean Prouvé à Maxéville

1947-1953 L’activité de l’usine de Maxéville attire beaucoup d’architectes

L’Aluminium français devient majoritaire des actions de l’usine imposant de nouvelles méthodes et Prouvé quitte les Ateliers qu’il avait créés

1954 Il construit sa maison à Nancy

1955 Création à Paris de la société Les Constructions Jean Prouvé

1956 Il entre au Conservatoire national des Arts et Métiers où il enseignera jusqu’en 1969

Les Constructions Jean Prouvé à Paris sont absorbées par la CIMT où Jean Prouvé devient responsable du département bâtiment tout en ayant une activité d’ingénieur conseil

1956-1975 Très nombreuses réalisations dont la maison de l’abbé Pierre, la maison saharienne, des bâtiments scolaires et universitaires, des stations essence, des centaines de milliers de m2 de panneaux de façade-rideau

1966 Il quitte la CIMT

1971 Président du jury du concours pour le centre Georges Pompidou

1981 prix Erasme (créé en 1958 par le Prince Bernhard des Pays-Bas, ce prix récompense des personnes ou des institutions qui ont contribué à la diffusion de la culture européennes)

1984 23 mars, mort de Jean Prouvé à Nancy

Commentaires

Nancy rend hommage à Jean Prouvé

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur